«Vous avez joué de nombreux matchs décisifs comme celui-ci contre les meilleurs du monde. Quelle est la satisfaction de remporter ces types de matches pour finir en demi-finales du Masters?
L’année dernière, malgré deux victoires, je n’ai pas pu me rendre en demi-finale. Cette année ça l’est. J’en suis satisfait. Je devais gagner ce match et je l’ai fait. J’ai pu réagir dans le troisième set. Mais je pense que j’ai joué un bon niveau de tennis pendant presque deux sets auparavant. Jusqu’au 6-4, 4-5, il était serré, mais en termes de sentiments, j’avais l’impression de jouer mieux que lui. Puis la situation a changé. Il a remporté le set et j’ai commencé à souffrir un peu plus avec mon service. Mais c’est toujours un bon sentiment de sentir que vous jouez bien contre les meilleurs, que vous êtes dans le combat. C’est ce qui s’est passé ce soir. Ensuite, j’ai pu trouver un moyen de gagner. Je suis satisfait.

Vous avez toujours proposé beaucoup de choses différentes dans votre jeu. Est-ce important et nécessaire pour vous aujourd’hui?
Comme je l’ai dit, c’était un bon match. J’ai mis la bonne intensité, la bonne détermination, j’ai changé les rythmes du jeu, je suis arrivé au filet, j’ai aussi utilisé la tranche, j’ai joué à l’offensive pendant un moment, parfois j’ai dû défendre. C’était un jeu dans lequel il y avait tout. Le tennis variait, comme lui d’ailleurs. Cela a probablement rendu le jeu un peu plus intéressant, à mon avis, que s’il avait été joué de la même manière tout le temps.

READ  EN DIRECT - Coronavirus: les nouvelles restrictions toujours contestées à Marseille

Vous retrouverez Daniil Medvedev en demi-finale. Jusqu’où diriez-vous qu’il a progressé depuis la finale de l’US Open en 2019. Maintenant, il semble être un joueur complètement différent?
Je ne sais pas s’il est un joueur différent. Il joue très bien, c’est vrai, mais n’oublions pas qu’il a aussi joué à merveille l’année dernière! Il fait une finale à Washington, à Montréal, il gagne à Cincinnati, il gagne à l’US Open, il gagne à Shanghai et quelques autres … Mieux que ça, c’est très difficile, non? Maintenant, c’est vrai qu’il joue très bien en ce moment. Il a atteint la demi-finale de l’US Open, il a gagné à Paris, il a deux victoires ici. Il est confiant et joue à un très haut niveau. Mais on est en demi-finale du Masters, on ne peut s’empêcher de rencontrer les meilleurs joueurs en forme. Je sais que je dois être à 100% si je veux avoir une chance. Je devrais jouer à mon plus haut niveau, sinon il sera presque impossible de gagner. “

Stefanos Tsitsipas: «J’ai joué solide dans le deuxième set, avec de bonnes intentions, ce qui m’a donné beaucoup d’occasions. En revanche, j’étais un peu déçu de mon troisième set, je me suis précipité. Je ne sais même pas vraiment ce que j’ai essayé de faire. Il voulait probablement être un peu agressif. Je lui ai donné des points gratuits, sans qu’il fasse grand-chose ou me fasse du mal depuis la ligne de fond. J’aurais dû aborder cela avec un peu plus d’intelligence et de patience. Mon service n’était pas là quand j’en avais besoin, je n’étais pas entièrement présent, je n’ai pas joué au bon moment. Je suis déçu, mais c’est la vie. “

READ  Apple réclame des dommages et intérêts à Epic Games - Actualités