La date, le 4 janvier 2006, est importante dans l’histoire des Championnats du monde juniors. Pour les équipes médaillées, c’était un jour de congé avant le dernier jour de compétition. La Finlande affrontait les États-Unis pour le bronze, puis le Canada-Russie jouerait pour l’or. Mais pour la Suisse, la Slovaquie, la Lettonie et la Norvège, c’était le jour où deux équipes se qualifieraient pour le Mondial junior 2007 et deux équipes seraient rétrogradées en Division I.

Le tournoi s’est déroulé en Colombie-Britannique. Vancouver était la ville principale parce que Hockey Canada voulait l’utiliser comme épreuve test pour les Jeux olympiques quatre ans plus tard. Mais d’autres jeux ont été joués dans les environs de Kamloops et Kelowna. Le tour de relégation à l’époque se composait de quatre équipes jouant en tête-à-tête, et le résultat précédent du tour préliminaire reporté à ce nouveau classement.

Le dernier jour, en fait, il était déjà clair que la Lettonie et la Norvège seraient relégués, donc les deux matchs n’avaient aucun sens en qualification. Pourtant, les jeux devaient être joués. La Lettonie a battu les Norvégiens, 4-0, pour terminer neuvième au classement général, mais les deux équipes ont été rétrogradées.

L’autre match, Suisse-Slovaquie, s’est terminé par un match nul 3-3, et l’année suivante, l’IIHF est passé à un système de tirs de barrage à trois points, mettant ainsi fin aux matchs à égalité pour toujours. C’était il y a presque 16 ans. Julian Walker a ouvert la marque pour les Suisses lors d’un avantage numérique au milieu de la première période, et Stephan Moser a porté le score à 2-0 moins de deux minutes plus tard.

READ  Actualité : La France à la tête de la force de préparation la plus élevée de l'OTAN, 29 décembre 2021

Marek Bartanus en a inscrit un pour les Slovaques, mais Julien Sprunger a rétabli l’avance de deux buts dans le deuxième. Dans le troisième, c’était toute la Slovaquie. Stanislav Lascek a porté le score à 3-2 à 12:37, puis Marek Horsky a créé l’égalité sur un avantage numérique avec seulement 3:48 à jouer. À la fin de la troisième période, les équipes se sont serré la main. Il n’y a pas eu de pause de trois minutes. Il n’y a pas de grattage de glace pour se préparer à une fusillade. Juste une bonne cravate à l’ancienne. Un point chacun au classement.

C’était le seul but de Horsky dans le tournoi, et il n’a plus jamais représenté la Slovaquie dans aucune compétition majeure de l’IIHF. Comme il se doit, il célèbre aujourd’hui son 35e anniversaire, probablement inconscient de sa place dans l’histoire en tant qu’homme qui a marqué le dernier but égalisateur lors du match des moins de 20 ans. Il a joué dans l’OHL cette saison 2005-06 avec les Majors de Toronto St. Michael’s, mais n’a jamais atteint la LNH, jouant plutôt dans la ligue slovaque pendant plusieurs années avant de prendre sa retraite en 2018.

Et les deux gardiens qui ont remporté ce tirage final ? Reto Berra (SUI) et Michal Valent (SVK).

Aujourd’hui, la Slovaquie et la Suisse renouvellent leur rivalité U-20. Nous ne savons pas quel sera le score, mais nous savons qu’il y aura un gagnant.