Il y a des records de hockey qui ne peuvent jamais être battus, et Stéphane Roy en a un.

L’attaquant des IceCats a marqué le premier but à deux dans l’histoire du hockey de Worcester le 26 décembre 1998. Roy a tiré un coup de poignet sur le gardien de but des Providence Bruins Jim Carey à 2:24 de la première période pour donner à Worcester une avance de 1-0 dans un match. ils ont finalement perdu, 4-1.

«C’était assez surprenant et je m’en souviens bien», se souvient Roy lors d’un récent coup de fil depuis son domicile au Québec. «Je me souviens que le gardien de but était Jim Carey, et je me souviens qu’il n’y avait pas beaucoup de mes coéquipiers sur la glace pour célébrer avec moi.

Roy a été choisi dans le repêchage des Blues de Val d’Or de la Ligue de hockey du Québec. Il a fait ses débuts professionnels pour Worcester en 1995-96, jouant dans un match de fin de saison. Il était un habitué des trois saisons suivantes, se classant sixième sur la liste de tous les temps des IceCats dans les matchs joués avec 208, sixième pour les buts avec 61 et huitième pour les points avec 139.