Les espoirs des îles Baléares de rester sur la liste des voyages verts du Royaume-Uni ont pris un nouveau coup après qu’il est apparu que plus de 500 personnes ont été testées positives pour Covid en seulement deux jours.

Les responsables de la santé ont déclaré hier que 303 cas avaient été enregistrés au cours des dernières 24 heures, 70 de plus que les 233 signalés la veille.

Le taux de positivité a également augmenté, passant de 6,76 % samedi à près de 8,5 % dimanche.

Le nombre de patients Covid en soins intensifs hospitaliers est de 14, dix à Majorque, un à Minorque et trois à Ibiza.

Le taux d’incidence cumulé du Covid est passé à près de 130 cas positifs pour 100 000 habitants, soit plus du triple de ce qu’il était fin mai.

Les vacanciers profitent du soleil et des plages de Majorque

Les experts de la santé préviennent depuis quelques jours que les îles Baléares sont dans une situation « critique », bien qu’ils soient restés sur la touche en disant que la région est en proie à une nouvelle vague de coronavirus.

Les touristes britanniques ont commencé à se rendre en grand nombre aux îles Baléares depuis mercredi dernier, date à laquelle elles sont devenues l’une des rares destinations sur la liste verte européenne du gouvernement britannique.

La région a été placée sur une liste de « surveillance verte », ce qui signifie qu’elle pourrait revenir à l’orange lorsque la prochaine annonce de la liste de voyage sera faite plus tard ce mois-ci.

READ  En Pologne, la Cour constitutionnelle est favorable à un plus grand durcissement du droit à l'avortement

Les fans de football anglais célèbrent la victoire de l'équipe nationale sur l'Ukraine à Magaluf
Les fans de football anglais célèbrent la victoire de l’équipe nationale sur l’Ukraine à Magaluf

Le Portugal a été retiré de la liste verte de la Grande-Bretagne le mois dernier, provoquant le chaos pour les touristes britanniques qui ont dû reporter ou payer pour de nouveaux vols de retour et se faire retester pour Covid avant la date limite de quarantaine.

L’augmentation de Covid sur des îles comme Majorque a été attribuée en partie à une importante épidémie parmi les étudiants qui ont voyagé depuis la péninsule espagnole pour les vacances de fin d’année.

La semaine dernière, Les vacanciers avides de soleil ont partagé leur joie de pouvoir voler vers des endroits comme Majorque.

Mariana Land, 38 ans, de Leeds, plongeant ses orteils dans l’eau de la piscine de son hôtel à Palmanova avec cinq amis, dont sa future demoiselle d’honneur, Mel White, 34 ans, a déclaré : « C’est si bon d’être assis au soleil Je me sens très excité.

« Il y avait une vraie agitation dans l’avion. Tout le monde avait l’air si heureux, même les agents de contrôle des passeports. »

À compter du 30 juin, les touristes britanniques se rendant en Espagne, y compris les destinations de la liste verte Majorque, Ibiza et Minorque, devront prouver qu’ils ont une double crevaison ou présenter un test PCR «Gold Standard» négatif.

Depuis fin mai, lorsque l’Espagne a été ouverte aux touristes britanniques, il n’est pas nécessaire de montrer les résultats des tests ou les antécédents de vaccination.

READ  Qu'est-ce qui retient le jury ?