L’ancienne star du basket féminin de l’Indiana State, Marie Hunter, a signé un contrat professionnel avec Riva Basket en Suisse.

Hunter a terminé sa carrière universitaire avec les Sycamores en mars, établissant des records de carrière pour le pourcentage de tirs et de buts sur le terrain lors de sa dernière saison en portant le bleu et blanc. Classé deuxième de l’équipe en termes de pointage au cours de la saison 2021-22 avec un record en carrière de 10,4 points par match tout en réalisant près de 45% de ses tirs depuis le terrain, une amélioration de plus de 10% par rapport à la saison 2020-21. .

« Dans la vie, vous faites face à de nombreux obstacles, que ce soit au basket ou dans la vie », a déclaré Hunter en discutant de son cheminement vers les pros. « Mentalement, ils nous disent de passer à autre chose, parfois ce n’est pas si facile, mais il faut se rappeler pourquoi. J’ai appris de nombreux mécanismes d’adaptation différents pour ma santé mentale, mais Dieu est toujours venu en premier pour moi. J’ai utilisé ma foi pour rester forte dans les moments les plus difficiles. Je savais que si je ne pouvais pas le faire pour moi-même, je pouvais le faire pour mon plus grand objectif.

« Des longues pratiques à mon propre temps dans le gymnase, cela pèse sur vous et votre corps, mais vous devez prendre soin de vous. Je suis resté dédié à mon objectif principal et c’était d’être un professionnel. Tout le monde veut être un professionnel, mais il s’agit de votre propre parcours.  » . Ce ne sera pas la même chose que la personne à côté de vous et ce n’est pas grave. N’abandonnez jamais ce que cela signifie pour vous. Croyez toujours en vous, peu importe ce que les autres pensent de vous . »

READ  Mbappé est bouleversé

Il a marqué un sommet en carrière de 23 points au premier tour du tournoi de la Missouri Valley Conference contre Evansville, aidant à mener l’ISU à sa première victoire en tournoi de conférence depuis 2014. Hunter a également eu 10 rebonds, un sommet en carrière, dans une victoire sur Bradley en tant que partie d’un double-double, marquant 22 points contre les Braves dans le processus.

Hunter a prouvé sa valeur aux deux extrémités du terrain la saison dernière, puisqu’elle était deuxième de l’équipe avec 56 interceptions, tandis que ses 3,2 rebonds par match se classaient au deuxième rang parmi les gardes de tir de l’État de l’Indiana. Ses 1,8 interceptions par départ se sont classés au quatrième rang du MVC.

Hunter, une gagnante de cartes de trois ans à Indiana State, a terminé sa carrière à Sycamore avec une moyenne de 9,3 points, 3,4 rebonds, 1,9 passes décisives et 1,4 interceptions par match. Il a commencé 73 des 78 matchs auxquels il a participé, dont les 31 la saison dernière.

« Nous ne pourrions pas être plus enthousiastes à l’idée que Marie poursuive sa carrière de joueuse en Suisse », a déclaré l’entraîneur de l’ISU Chad Killinger. « Elle a travaillé extrêmement dur au cours de la dernière année, mettant du temps supplémentaire pour parfaire son opportunité avec l’entraîneur [LaKale] Malone et il mérite cette opportunité de jouer professionnellement. »

Hunter est le 17e Sycamore à signer un contrat professionnel et le deuxième Sycamore de tous les temps à signer avec Riva Basket. Wendi Bibbins a joué une saison pour l’équipe basée en Suisse en 2019.

READ  Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers, n'a pas aimé l'attitude de ses joueurs face à Nantes

De plus, Hunter est le premier Sycamore qui a joué pour Killinger à signer un contrat professionnel.