Tim Horan a mis les Wallabies au défi de suivre l’approche intrépide de la France lors de leur rencontre à Brisbane lors de la première sortie test de l’année en Australie cette semaine.

Une équipe française de 21 joueurs non plafonnés est en quarantaine à Sydney depuis quinze jours avant une série de trois tests qui débutera mercredi au Suncorp Stadium.

La profondeur de la France sera mise à l’épreuve sans ses plus grands noms (ceux qui ont joué la finale nationale du Top 14 n’ont pas été retenus), mais Horan se méfie d’un pays qui a remporté les deux dernières Coupes du monde U-20 et, selon lui, il a redécouvert son identité rugbystique.

« Pendant 10 ans, les Français ont perdu leur chemin; leur passion, leurs chocs et leur volonté de répandre le ballon », a déclaré Horan.

« Je pense que cette jeune équipe n’a pas peur.

« Ils seront imprévisibles, ils montreront une certaine passion et ils joueront un style de rugby ouvert et expansif, et ce sera très excitant à regarder. »

Avec James O’Connor (aine) probablement hors du jeu, Horan espère que le jeune joueur australien Noah Lolesio prendra les rênes pour donner le ton après des débuts oubliables contre les All Blacks l’année dernière.

« Il est vraiment sorti de sa coquille, il lui a fallu un certain temps pour faire ses preuves dans le jeu », a déclaré Horan à propos du numéro 10 des Brumbies.

« Je pense qu’il a maintenant beaucoup de respect parmi ses coéquipiers. »

Horan a déclaré que le porteur de ballon technique Reece Hodge devrait faire partie du banc, Matt Toomua étant le bon choix au n ° 12 aux côtés de Lolesio.

READ  La France et ses alliés vont déposer une plainte auprès de la surveillance nucléaire de l'ONU sur les activités de l'Iran

Ailleurs, il espère que Rennie optera pour l’expérience dans la première de ce qui pourrait être une saison de 14 tests.

« Ils doivent faire un bon score dans ce premier test … ils doivent aussi jouer sans peur, vous ne pouvez pas courir et être timide », a-t-il déclaré.

« Cette équipe de France atteindra la demi-finale de la Coupe du monde dans deux ans et les Wallabies doivent être avec eux.

« Et les Wallabies ont du travail à faire (pour être là); je pense que Dave Rennie le sait. »

Horan a pris la parole lors du lancement de la campagne Back our Bid de Rugby Australia, qui encourage les fans à soutenir la candidature de l’Australie pour accueillir la Coupe du monde de rugby 2027 en s’inscrivant sur Australia2027.rugby/.