Le plus grand propriétaire de centres commerciaux de Grande-Bretagne fera une offre “au revoir” pour ses coentreprises en France alors qu’il renonce à des actifs non stratégiques pour renforcer son bilan.

Sky News a appris que Hammerson se départit de deux actifs détenus conjointement via le canal dans un mouvement qui rapportera des dizaines de millions de livres.

Les ventes devraient être annoncées aux côtés des résultats annuels de Hammerson vendredi.

Una persona cercana a la situación dijo que Hammerson había decidido vender una participación del 25% en Espace St Quentin, que es propiedad mayoritaria de la aseguradora alemana Allianz, y una participación del 10% en Nicetoile, un destino de compras en la ciudad del sur de France.

Allianz, qui détient également la majeure partie du site de Nice, serait l’acheteur le plus probable de la participation d’Hammerson dans les deux coentreprises.

Hammerson maintiendra sa présence en France en détenant d’autres actifs où il a plus d’influence sur son avenir, selon la personne.

Cependant, la vente des deux participations soulignera l’intention de Rita-Rose Gagné, la nouvelle PDG du propriétaire de Brent Cross and Bullring, de simplifier l’entreprise et de se concentrer sur les actifs de base présentant un potentiel de croissance future des revenus.

Comme d’autres entreprises de le commerce de détailLes finances de Hammerson ont été gravement affectées par la pandémie, le recouvrement des loyers au premier trimestre de cet exercice tombant à seulement 41% du passif des locataires, a-t-il déclaré en janvier.

L’année dernière, la société a levé plus de 800 millions de livres sterling auprès d’un problème de droits et la vente d’une participation de 50% dans Via Outlets, une autre société détenue conjointement.

READ  Le directeur de la Gendarmería semble déçu par le choix de la León Cupra

Hammerson a refusé de commenter.

Nouvelles du ciel

© Sky News 2021