Après avoir pris quelques semaines de congé pour profiter du quatrième titre canadien de curling masculin de sa carrière, Brad Gushue a repris le championnat du monde là où il l’avait laissé samedi.

Gushue et son équipe basée à St. John’s, avec le retour du vice-président Mark Nichols, ont remporté une victoire 6-4 contre la courageuse équipe tchèque de Lukas Klima à l’Orleans Arena.

« C’est beaucoup plus facile avec quatre personnes, mais les conditions de glace sont vraiment difficiles », a déclaré Gushue. « Ça va être un défi toute la semaine. »

Après que le Canada se soit contenté d’un simple au neuvième set, les Tchèques ont abandonné avant leur dernier tir au 10e car ils n’avaient aucune chance d’égaliser le match.

REGARDEZ Gushue mène le Canada à battre la République tchèque :

Le Canada ouvre le championnat du monde de curling avec une victoire

Brad Gushue et Équipe Canada ont battu la République tchèque 6-4 pour ouvrir les Championnats du monde de curling avec une victoire à Las Vegas. 2:22

Il y avait plusieurs histoires en cours pour le premier match du tournoi à la ronde.

Nichols est revenu après avoir raté le week-end dernier au Tim Hortons Brier en raison d’un résultat positif au test COVID-19. Gushue, le finaliste Brett Gallant et le leader Geoff Walker ont réussi à remporter trois matchs éliminatoires consécutifs en trio pour le titre.

L’équipe a annoncé moins d’une semaine plus tard que Gallant quitterait la piste à la fin de la saison.

Et enfin, il y avait les conditions de glace (glaciales à certains endroits avec des fluctuations de vitesse à d’autres) qui ont donné à l’équipe autre chose à penser.

READ  Willis pourrait faire un retour improbable pour l'Angleterre contre la France | des sports

« Lorsque les conditions de glace sont difficiles, vous essayez simplement de limiter les échecs », a déclaré Gushue. « Je pense que nous avons fait du bon travail. Je n’ai jamais eu l’impression que nous risquions de perdre ce match. »

Les deux équipes ont eu quelques hoquets au début alors qu’elles s’installaient dans le lieu peu fréquenté à quatre feuilles. Gushue a lancé un large coup sûr pour deux au premier quart mais a réussi un vol au deuxième pour une avance de 2-0.

Klima, sautant les championnats du monde pour la première fois, a fait un match nul à quatre contre pour mettre les Tchèques sur le plateau, mais Gushue a répondu avec une montée d’angle pour un deux.

Il y avait beaucoup d’ondulations sur la glace, mais certains joueurs semblaient parfois transpercés par la vitesse. Le mercure a atteint 31 C à l’extérieur du bâtiment lors du tirage de l’après-midi.

Les Tchèques ont obtenu leur premier deux dans le septième set et ont enchaîné avec un vol lorsque Gushue a raté un double service.

Les Canadiennes ont commis des erreurs inhabituelles dans le dernier neuvième qui leur ont coûté une chance pour deux. Nichols a jeté sa dernière pierre à travers la maison et Gushue était lourd avec sa dernière pierre.

« Il est difficile de rester assis là et d’être très confiant lorsque vous tirez ces coups parce que c’est un peu une supposition », a déclaré Gushue.

Gushue dirige ses balayeurs contre la République tchèque samedi. (John Locher/Associated Press)

Gushue, qui a tiré à 78%, devait affronter la Norvège lors du tirage au sort de la nuit. Klima a tiré un faible match de 64%.

Niklas Edin de Suède a remporté une victoire de 7-4 contre Wouter Goesgens des Pays-Bas et Magnus Ramsfjell de Norvège a battu Soo-Hyuk Kim de Corée du Sud 7-3. L’Américain Korey Dropkin a battu Tobias Thune du Danemark 8-2 dans l’autre match du début.

Gushue a remporté l’or lors de sa première apparition aux championnats du monde, battant Edin en 2017 à Edmonton.

Edin a remporté le match revanche un an plus tard à Las Vegas. Le champion olympique en titre entre dans la compétition de cette année en tant que triple champion en titre.

Le match du tournoi à la ronde se poursuit jusqu’à vendredi.

Les six meilleures équipes se qualifieront pour les séries éliminatoires. Les matchs pour les médailles sont prévus le 10 avril.

La Canadienne Kerri Einarson a remporté le bronze aux championnats du monde féminins la semaine dernière à Prince George, en Colombie-Britannique. La Suissesse Silvana Tirinzoni a battu la Sud-Coréenne EunJung Kim pour l’or.