Guardian Media Group retournera volontairement 1,6 million de livres sterling en argent de congé au gouvernement, réclamé pendant les premiers jours de la pandémie pour soutenir les salaires de certains employés.

La société mère du Guardian a déclaré qu’elle rembourserait les fonds à la lumière d’une situation financière sensiblement améliorée.

Les résultats financiers préliminaires publiés mercredi au personnel montrent également une croissance rapide des revenus des lecteurs en ligne, atteignant The Guardian en nombre record en 2020.

La société a déclaré que le chiffre d’affaires total de l’entreprise était largement stable à 225 millions de livres sterling au cours de l’exercice 2020-21, mais que la manière dont cet argent a été généré a considérablement changé.

Alors que les revenus d’impression et de publicité du Guardian ont continué de baisser, les revenus numériques des lecteurs qui achètent des abonnements en ligne ou font des contributions ponctuelles ont augmenté de 61% pour atteindre 69 millions de livres sterling.

Plus de la moitié des revenus de The Guardian proviennent directement des lecteurs, bien que la société refuse de suivre bon nombre de ses publications homologues et établisse un paywall. Les revenus en ligne ont également été soutenus par une forte croissance des éditions de la société aux États-Unis et en Australie.

L’été dernier, au plus fort de la pandémie de coronavirus, la société a annoncé une réduction substantielle des coûts au motif que la pandémie avait créé «des perspectives financières insoutenables pour The Guardian». À l’époque, les revenus devraient être réduits de plus de 25 millions de livres sterling dans le budget.

READ  Les analystes du secteur sont toujours convaincus que nous verrons un Switch Pro cette année

Au lieu de cela, après une série de licenciements et une augmentation des revenus au cours de la dernière partie de l’année grâce aux contributions des lecteurs, Guardian Media Group est maintenant dans une situation financière nettement meilleure.

Guardian Media Group est finalement détenu par Scott Trust, une organisation à but non lucratif, qui fournit chaque année jusqu’à 30 millions de livres sterling en espèces à partir de ses fonds communs de placement à long terme pour soutenir le secteur des médias. Des mesures exceptionnelles de réduction des coûts et des revenus meilleurs que prévu signifiaient que la sortie de trésorerie nette de The Guardian cette année n’était que de 16 millions de livres sterling.