Grève SNCF : Près de 150 000 voyageurs ne pourront pas partir en vacances, déclare Christophe Fanichet – Cosmo Sonic

Les contrôleurs de train font grève en raison d’un retard dans l’application d’un accord de sortie de crise négocié à la fin de l’année 2022. Cette grève a eu un impact considérable sur les voyageurs, en particulier pendant le week-end de Noël, où environ 200 000 personnes ont été affectées.

Les syndicats des contrôleurs demandent une renégociation de l’accord sur les fins de carrière. Ils affirment que les engagements de l’entreprise, pris en décembre 2022, ne sont pas respectés, en particulier en ce qui concerne les postes supplémentaires.

Le patron de SNCF Voyageurs, la société en charge des voyages en train, affirme pourtant que les engagements pris par l’entreprise sont respectés. Il met en avant le fait que des postes supplémentaires ont été créés conformément à l’accord, et que les problèmes de retard dans l’application de cet accord sont dus à des procédures administratives complexes.

Cette grève a provoqué de vives réactions de la part des voyageurs, qui ont exprimé leur frustration face aux perturbations causées. Certains ont été contraints de revoir leurs plans, tandis que d’autres ont dû faire face à des retards et à des annulations de trains.

Les syndicats, quant à eux, maintiennent leur détermination à obtenir une renégociation de l’accord sur les fins de carrière. Ils soutiennent que cet accord est essentiel pour protéger les droits et les avantages des contrôleurs de train, et demandent à la direction de l’entreprise de réexaminer leur proposition.

En conclusion, la grève des contrôleurs de train en raison d’un retard dans l’application d’un accord de sortie de crise négocié en fin d’année 2022 a provoqué d’importantes perturbations pour les voyageurs. Les syndicats demandent une renégociation de l’accord sur les fins de carrière, tandis que la direction de SNCF Voyageurs affirme respecter les engagements pris. La situation reste tendue et les voyageurs espèrent un règlement rapide de ce conflit.