La manager Gemma Grainger a insisté sur le fait que le Pays de Galles avait franchi une nouvelle étape positive dans les qualifications pour la Coupe du monde malgré sa défaite 2-1 à domicile contre la France.

Les buts de chaque mi-temps de Wendie Renard et Marie-Antoinette Katoto ont maintenu le record de 100% de la France et les ont éloignées d’une victoire de la qualification pour la Coupe du monde féminine 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Sophie Ingle a redonné espoir au Pays de Galles avec un tir dévié, mais l’équipe de Grainger a perdu la deuxième place face à la Slovénie, qui a gagné 2-0 au Kazakhstan, dans la course pour une place en barrage.

La Slovénie a un point d’avance sur le Pays de Galles après avoir disputé un match de plus. Ils se rencontrent au Pays de Galles en septembre pour ce qui s’annonce comme un concours crucial.

La France, classée troisième au monde, a battu le Pays de Galles 2-0 en Bretagne en novembre et Grainger a déclaré : « Nous ressentons probablement la même chose que lors du premier match, mais c’est en fait un peu pire.

«Aller 2-0 contre la troisième meilleure équipe du monde et les pousser jusqu’au bout montre à quel point ce groupe est incroyablement résistant.

« Nous affrontons l’une des meilleures équipes du monde. Je suis déçu, mais je suis fier et c’est le sentiment principal.

«Je pouvais les voir à la fin faire des remplacements et perdre du temps. Je les regarde et je pense que c’est un vrai signe de l’équipe que nous sommes.

READ  Compositions prévues entre l'Italie et la Suisse: dernières nouvelles de l'équipe, équipes, mises à jour des blessures pour le match de l'Euro 2021

« Nous voulons affronter ces équipes dans des tournois et j’ai l’impression que c’était un match de tournoi. »

Gemma Evans s’est vu refuser une tête pour des moments de hors-jeu après que le milieu de terrain de Chelsea Ingle ait réduit de moitié la différence à la 71e minute avec son cinquième but gallois.

Grainger a également estimé que le Pays de Galles aurait dû recevoir un penalty plus tôt lorsque Jess Fishlock est tombé dans la surface, mais l’arbitre Jana Adamkova a statué que la faute s’était produite à l’extérieur de la surface.

Elle a déclaré: «Nous avons eu le flux en direct sur le banc et c’est probablement une pénalité.

« C’est décevant que nous n’ayons pas eu ces moments, mais ça arrive. Quelques décisions nous ont été défavorables, mais c’est le football.

« Évidemment, j’ai besoin de le voir, mais je pense que nous avons eu plus d’occasions que la France et cela montre nos qualités en possession et en transition.

« Ce match n’allait jamais définir où nous nous retrouverions dans le groupe et maintenant nous devons nous reposer et récupérer pour mardi. »

Le Pays de Galles fait le long voyage au Kazakhstan pour son prochain match de qualification pour la Coupe du monde et le même soir, la Slovénie se rend en France.