Avant de marquer, peut-être, le début d’une grande aventure, ce dimanche 4 octobre, un souvenir exceptionnel restera pour Hugo Gaston. Au Philippe-Chatrier, devant une foule affligée pour des raisons que l’on connaît, le Français, 239e joueur mondial de l’ATP, a échoué dans l’un des exploits les plus retentissants de l’histoire du tennis français. Atteindre un numéro 3 mondial, double finaliste à Roland, détenteur de l’US Open, ça aurait été quelque chose.

À la fin, il l’a raccroché. Il la fit hésiter. Et c’est déjà immense. Malgré un cœur aussi grand que ça, Gaston est revenu à la raison. Mais pas de regrets. Ou juste une pincée. “Je me sens forcément un peu déçu mais beaucoup de fierté, de confiance. J’ai persisté dans le cinquième contre Dominic, qui est un très bon joueur. Je ne le regrette pas, vraiment, je sors de ce jeu la tête haute. Je suis très content, le public m’a beaucoup aidé et m’a poussé. Je veux vous remercier. Encore une fois, je suis très content de mon tournoi. “ Sûr que vous pouvez. Qui aurait imaginé une telle odyssée il y a à peine une semaine?

Roland Garros

Gaston: “Pour moi, le tennis est un jeu”

Hier à 8h20

Pour Hugo Gaston, il y aura un avant. Et un plus tard. Évidemment. Il a beaucoup appris en une semaine. Celui-ci vaut dix. Certainement. “Jouer contre de grands joueurs fait toujours grandir. Je gagne en expérience. Je suis très heureux d’avoir joué contre Dominic en Central. J’ai tout donné. Je suis aussi fier de ça, d’avoir tout donné, de n’avoir aucun regret.” Jouer contre de grands joueurs sur de longs courts, c’est tout pour vous donner le maximum d’expérience. J’en suis très content. “

READ  Russell Westbrook ferme la porte sur les Rockets, 6 franchises mentionnées!

Thiem se souviendra longtemps des radiations de Gaston: voici une anthologie

Après les cinq sets de vendredi contre Stan Wawrinka, en Suisse, avec trois victoires en Grand Chelem, Gaston a remis le cap pour 3:32 de bras de fer contre l’un des trois meilleurs joueurs du monde. Avec amorti (55!) Et mental, le Français a accroché l’Autrichien, au point de lui mettre plein de poux sur la tête. Cependant, à 0-2, ce n’était pas le sens de l’histoire. Mais Gaston n’a jamais perdu de vue.

“J’ai essayé de me dire que je n’avais rien à perdre, que je devais profiter du terrain, tout donner, ne pas avoir de regrets. J’ai eu des occasions dans les deux premiers sets dont je ne savais pas comment profiter. Je me suis dit que c’était le moins du monde. J’ai dû essayer quelque chose. Cela m’est arrivé. Dans le quatrième set de la même manière. Dans le cinquième set j’ai eu des chances, l’occasion de me présenter, je ne savais pas comment en profiter. Dominic a bien joué dans les moments importants, félicitations. “

Revenons aux challengers

De passage au centre correctionnel, Thiem n’a pas non plus oublié de féliciter les jeunes Canadiens. Déjà dans ton oreille. “En fin de compte, il m’a dit de continuer à travailler dur.” Et au micro, quelques secondes plus tard. “Pour être honnête, je ne sais vraiment pas ce qu’il a dit sur le terrain. J’étais au gymnase, en convalescence”, a admis Hugo Gaston.

Au gymnase, le Toulousain a commencé à préparer le reste. Pensez à cette nouvelle dimension que vous avez prise en quatre matchs du Grand Chelem. Sans oublier que les lauriers s’estomperont rapidement si vous ne poursuivez pas votre élan. “Oui, ce sera différent, c’est sûr. Nous allons repartir dans les challengers. C’est actuellement mon circuit. Je veux entrer rapidement dans le 100. J’espère que l’année prochaine quand je reviendrai à Roland Garros, je serai à la table sans invitation “.

“Nous sommes déçus par Gaston car il nous a fait croire que c’était possible”

Roland Garros

Gaston, c’est fou!

10/02/2020 à 16h59

Roland-Garros hommes

Hugo Gaston mène 2 sets à 1 contre Stan Wawrinka: la fin du match EN DIRECT

10/02/2020 à 15:47