Madurai : Compte tenu des menaces auxquelles est confronté un couple sri-lankais dans leur pays, la Haute Cour de Madras a ordonné au ministère des Affaires étrangères de l’Union et au Bureau d’enregistrement régional des étrangers (FRRO) à Chennai d’approuver les ordres correspondants de les expulser vers la Suisse.
Dans la pétition, le couple affirmait être associé à un parti politique au Sri Lanka. Face aux menaces d’un autre parti politique, il leur a été conseillé de fuir le pays pour se réfugier en Suisse.
Ils ont déclaré être entrés illégalement en Inde sur un bateau avec leurs deux enfants. Le couple s’est rendu à l’ambassade de Suisse à New Delhi et a obtenu le visa. Lorsque le couple s’est approché du FRRO de New Delhi pour recevoir un permis de sortie, il leur a été recommandé de s’adresser au bureau du FRRO de Chennai.
Les pétitionnaires ont déclaré qu’on leur avait demandé de s’adresser à la police pour obtenir un rapport de police. Au cours de l’enquête, la police a découvert que les pétitionnaires étaient entrés illégalement en Inde. Ensuite, une plainte a été déposée contre eux et ils ont été placés en garde à vue. Ils ont ensuite été libérés sous caution et détenus dans un camp spécial du district de Trichy. Leurs enfants ont été confiés à leurs proches en Inde.
Ils ont affirmé que le tribunal les avait reconnus coupables et les avait condamnés à quatre jours de prison. Ils s’étaient soumis à la peine et avaient payé l’amende ₹ 500. Craignant d’être expulsés vers leur pays, les pétitionnaires ont déplacé le caucus HC Madurai demandant qu’ils soient autorisés à partir pour la Suisse, déclarant que l’ambassade avait prolongé son visa.
Le juge GK Ilanthiraiyan a ordonné au ministère des Affaires étrangères de l’Union et au FRRO à Chennai d’approuver les ordonnances appropriées pour expulser le couple avec leurs enfants vers la Suisse, avant l’expiration de leur visa.

READ  Eddie Jones défie Tom Curry de devenir l'un des meilleurs au monde pour France 2023