Mercedes F1 entendra-t-elle toutes les voix s’élever, que ce soit dans le paddock ou parmi les fans, pour remplacer Valtteri Bottas par George Russell?

Inévitablement, à partir de la performance du jeune Britannique qui a été excellente du premier au dernier jour du Grand Prix de Sakhir, la pression médiatique monte.

Interrogé hier soir sur tous ces appels pour changer le duo à partir de 2021, Toto Wolff n’exclut toujours rien mais se souvient qu’il y a des contrats en cours.

“Nous avons un plan fixe pour l’année prochaine. George a un contrat avec Williams, nous avons un contrat avec Valtteri. Mercedes remplit ses contrats.”

“Mais on ne sait jamais. Vous ne pouvez travailler qu’avec les informations que vous aviez à l’époque (la signature) et le cygne noir apparaît toujours lorsque vous vous y attendez le moins.”

“George sera dans notre voiture tôt ou tard”, promet quand même le manager de l’équipe allemande.

Avez-vous compris cette pression médiatique pendant 36 heures?

“Oui, il a même dépassé toutes nos attentes, car il s’est cogné les genoux sur la coque, avait des chaussures trop petites et était physiquement très fatigué. Cinquième en qualifications et en course, c’est ce dans quoi je m’étais engagé. Cela aurait été bien dans les circonstances. Mais il était au premier rang, à 26 millièmes de la pole et a failli gagner la course. “

Qu’est-ce qui pourrait faire une différence pendant l’hiver? Une étude des performances de Bottas semble déjà à l’ordre du jour.

«Sur un tour, il est très proche de Lewis. Dans une bonne journée, nous savons ce que nous avons en lui. Mais c’est aussi un fait qu’une saison commence aussi fort qu’un ours, mais décline ensuite lorsque le championnat est terminé. Vous ne pouvez survivre que contre Lewis. Et remportez un championnat si vous êtes à votre meilleur pendant une saison entière. Nous devons en discuter avec lui maintenant. “

READ  La Ligue Magnus suspendue au moins jusqu'au 1er décembre