Publié le:

Sydney (AFP)

El intento de Israel Folau de poner fin a su exilio deportivo con un equipo de la liga de rugby australiano de una pequeña ciudad recibió un impulso el miércoles, pero también se advirtió a la ex estrella de los Wallabies que las opiniones homofóbicas no eran bienvenidas en le jeu.

La Ligue de rugby du Queensland a déclaré qu’elle était disposée à laisser Folau jouer pour le club communautaire de Southport Tigers tant qu’il recevra l’autorisation de son équipe précédente, les Dragons Catalans en France.

L’instance dirigeante a déclaré que si cela était accordé, Folau serait en mesure de jouer et devrait se conformer aux règles de la ligue, qui incluaient « un cadre fier de diversité et d’inclusion ».

« La QRL reconnaît que les précédents commentaires sur les médias sociaux faits par Folau, bien qu’il ne soit pas inscrit à la ligue de rugby à l’époque, ne correspondent pas aux croyances du jeu ou de la QRL », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Rugby Australia a limogé Folau dans un article publié en 2019 sur les réseaux sociaux, disant que « l’enfer attend » les gays et d’autres qu’il considère comme des pécheurs.

Cela a déclenché un différend juridique de longue date qui a finalement été résolu lorsque RA a effectué un paiement à l’amiable de plusieurs millions de dollars.

Sa volonté de rejoindre les Southport Tigers est soutenue par le mineur milliardaire Clive Palmer, qui a menacé de poursuites judiciaires contre quiconque conteste le droit de jouer du joueur de 32 ans.

READ  L'opposition chilienne accuse Piñera des allégations de Pandora Papers

QRL a noté qu’il s’agissait d’un groupe à but non lucratif créé pour développer le jeu dans l’état du Queensland.

« La ligue est étonnée que les commentaires du public aient inclus des menaces de longues poursuites judiciaires au cas où l’enregistrement ne serait pas accordé », a-t-il déclaré.

Folau a déclaré la semaine dernière que nous étions ouverts à un retour dans la Ligue nationale de rugby de premier plan, mais le communiqué de la QRL a déclaré que toute inscription accordée ne concernerait que le jeu au niveau communautaire.

La Commission de la Ligue australienne de rugby avait précédemment suggéré qu’elle ne permettrait pas à Folau de revenir dans la ligue, et le président Peter V’landys a déclaré qu’il souhaitait un match inclusif.

Folau était un joueur vedette de la LNR au début de sa carrière, puis est passé au rugby après une saison infructueuse en jouant aux règles australiennes.

Il a marqué 37 essais en 73 épreuves de rugby à XV pour les Wallabies avant d’être abandonné, puis est revenu en championnat en février de l’année dernière en France avec les Catalans Dragons.