Le centre français Gael Fickou a fait l’éloge de la défense de son équipe après la victoire à domicile 23-10 de samedi contre La Rochelle pour les envoyer au sommet du Top 14 français.

Fickou, 27 ans, a créé l’essai crucial de la deuxième mi-temps après que les Parisiens ont résisté au cours des 40 premières minutes, l’équipe visiteuse contrôlant le territoire et la possession.

Fickou, qui est arrivé en mars après une décision controversée de son rival local du Stade Français, a quitté le terrain sous les applaudissements de sa nouvelle foule à domicile alors que le Racing se vengeait d’une défaite en juin lors des barrages.

“Nous avons gagné grâce à notre état d’esprit. Défensivement, nous étions bons contre une très bonne équipe de La Rochelle. Ce n’est jamais facile de les affronter”, a déclaré Fickou à la chaîne Canal +.

« On a fait un challenge physique, par rapport à la demi-finale de la saison dernière où on n’était pas tout à fait là. Ce soir, on est monté au niveau.

Le directeur du rugby en visite, Ronan O’Gara, a été contraint d’apporter trois changements par rapport à la défaite du week-end d’ouverture de dimanche contre le champion de Toulouse, le blocage australien Will Skelton étant interdit en attendant une audience disciplinaire pour une accusation à l’épaule.

À La Defense Arena, les hôtes menaient 7-3 à la mi-temps alors que le club de Fickou et son coéquipier au milieu de terrain de Test, Virimi Vakatawa, ont croisé après une délicate passe de Kurtley Beale entre les jambes de l’équipe australienne.

READ  Mercato | Mercato - OM: Après Luis Henrique, Pablo Longoria a une autre surprise en réserve!

Les équipes étaient au niveau 10-10 au début du quatrième quart lorsque Kevin Gourdon a chargé La Rochelle.

Le moment d’éclat individuel de Fickou est venu avec 10 minutes de la fin lorsqu’il a relâché 40 mètres et n’a été arrêté que lorsque Rémi Bourdeau s’est précipité au milieu alors qu’il était sur le point de frapper le ballon pour marquer.

L’arbitre Tual Trainini a donné un carton jaune à Bourdeau et a accordé un essai de pénalité à la suite des efforts de Fickou, qui a également effectué 14 plaqués à l’avant alors que le Racing conservait la victoire.

– Ascenseur à voitures Castres –

Plus tôt, l’ancien septuagénaire néo-zélandais Ben Lam a ouvert son compte pour la nouvelle saison lorsque Bordeaux-Bègles a battu le Stade Français 37-10 avec un point de bonus.

Le milieu de terrain haut des Bleus Matthieu Jalibert a impressionné avec 15 points et a préparé le centre des Samoa UJ Seuteni avec une sublime décharge, mais a reçu un carton jaune en première mi-temps pour un coup volontaire.

L’attaquant français Kevin Kornath s’est écrasé à la 77e minute lorsque Castres a devancé Clermont 34-30 pour prendre l’avantage.

Plus tôt dans la journée, les joueurs castrais ont été filmés en train de soulever et déplacer une voiture en route vers le stade car elle avait bloqué le bus de leur équipe.

“C’est une fin de match incroyable, la solidarité reflète parfaitement notre esprit d’équipe”, a déclaré à Canal + le vétéran de Castres Loïc Jacquet.

“Cela confirme non seulement le travail depuis le début de cette saison, mais le travail qui a été effectué depuis la saison dernière. C’est super. Deux victoires sur deux, c’est génial.”

READ  Les athlètes doivent-ils choisir entre l'université et le stade ? - Guide pour les expatriés en Suisse

Dimanche, le champion toulousain accueille Toulon, qui s’apprête à céder au médaillé d’or olympique fidjien Jiuta Wainiqolo ses débuts alors que l’Anglais de 21 ans Harrison Obatoyinbo entame son premier match dans le top 14 sur l’aile opposée.

L’ailier de l’équipe locale Anthony Jelonch, qui était le capitaine de la France lors de la défaite de la série de juillet contre les Wallabies, est nommé sur le banc de son nouveau club après avoir quitté Castres cet été.

iwd / lp