Armé d’un alignement complet qui regorge de vedettes, le capitaine canadien Sylvain Bruneau vise haut dans la Coupe Billie Jean King de cette semaine.

« Nous sommes vraiment capables de tout », a-t-il déclaré lundi lors d’un appel vidéo avant le tournoi depuis Glasgow.

La tranche finale de 12 équipes comprend quatre groupes à l’Emirates Arena. Dans le groupe A, le Canada débutera contre l’Italie jeudi et affrontera la Suisse vendredi.

Leylah Fernandez et Bianca Andreescu serviront probablement d’armes individuelles pour une équipe canadienne qui comprend la star du double Gabriela Dabrowski, Rebecca Marino et Carol Zhao.

« C’est une équipe très talentueuse avec beaucoup d’expérience », a déclaré Bruneau. « Ils aiment représenter leur pays, tous, ce qui est un grand atout. Ils gèrent très bien ces moments.

Toutes les égalités dans les finales sont des matchs au meilleur des trois avec deux matchs en simple suivis d’un match en double.

Les vainqueurs de groupe se qualifieront pour les demi-finales samedi et la finale est prévue pour dimanche.

Fernandez, de Laval, au Québec, est le Canadien le mieux classé en simple au 40e rang. Le finaliste de l’US Open 2021 a déclaré que la surface intérieure en dur convient à l’équipe canadienne.

« Nous avons tous grandi sur des terrains durs intérieurs, donc je pense que ce sera un bon avantage pour nous », a-t-il déclaré. « Nous allons juste sortir et nous amuser. Ça va être bien.

Fernandez a atteint les quarts de finale à Roland-Garros cette année, mais a ensuite raté plus de deux mois d’action après avoir subi une fracture de fatigue au pied à Roland Garros.

READ  Le releveur des Astros Neris purge une suspension réduite de 3 matchs

Andreescu, de Mississauga, en Ontario, a remporté l’US Open en 2019 et a atteint la quatrième place du classement en simple cette année-là. Depuis, il est tombé à la 46e place.

« L’année dernière, je ne me sentais pas vraiment moi-même », a-t-elle déclaré. « Et cette année, je suis revenu et je gère mieux les défaites et même les victoires. Je n’aime vraiment pas avoir le [No.] 46 à côté de mon nom, donc je veux vraiment être dans le top 10, espérons-le, dans les six prochains mois.

Dabrowski, d’Ottawa, est classée sixième au monde en double.

« Je pense que nous avons probablement la meilleure formation que nous ayons jamais eue pour moi en tant que capitaine », a déclaré Bruneau.

La Suisse est menée par la championne olympique de Tokyo Belinda Bencic à la 13e place et Jil Teichmann à la 35e place.Martina Trevisan, classée numéro 27, mène une équipe italienne avec quatre joueuses dans le top 70.

La Suisse et l’Italie se rencontreront lors du premier match du groupe A mercredi. La Suisse est actuellement classée n ° 5 au classement des nations, légèrement devant le n ° 6 du Canada, tandis que l’Italie est classée n ° 12.

« Quelques points feront la différence et j’espère que nous serons prêts pour l’occasion quand elle se présentera », a déclaré le capitaine suisse Heinz Guenthardt.

Il y aura un nouveau champion lors de l’événement, anciennement connu sous le nom de Fed Cup, après que la Russie a été suspendue de la compétition.

L’interdiction a donné à l’Australie une place de qualification en tant que demi-finaliste la mieux classée en 2021. Leur adversaire d’origine en ronde de qualification, la Slovaquie, a également obtenu un laissez-passer.

READ  Lionel Messi et le Barça inspirés de Valladolid en Liga

La Suisse s’est qualifiée après avoir atteint la finale l’année dernière et la Belgique a remporté une victoire facile alors que la Biélorussie est suspendue des matchs internationaux.

« Nous reviendrons et remporterons ce titre », a déclaré Bencic après sa défaite contre la Russie en 2021.

Le Canada a battu la France, championne en 2020, l’an dernier avant de s’incliner face à la Russie. Andreescu et Fernández n’étaient pas de la formation.

Le Canada a réservé sa place à la finale de 2022 avec une victoire de 4-0 sur la Lettonie en avril dernier à Vancouver. L’Italie, la Pologne, la République tchèque, le Kazakhstan, l’Espagne et les États-Unis ont également remporté les tours de qualification.

La Grande-Bretagne a sa place en tant que pays hôte.

Bruneau a été capitaine de l’équipe canadienne à plusieurs reprises dans le passé. Il remplace cette semaine Heidi El Tabakh, temporairement indisponible pour des raisons personnelles.

Bruneau doit présenter sa formation définitive une heure avant le coup d’envoi.

« Je pense que nous allons être très compétitifs », a-t-il déclaré. « Nous sommes convaincus que nous pouvons très bien faire. Mais nous savons que nous avons une bonne concurrence. Donc une boucle à la fois. »

Marino, de Vancouver, est classé 67e en simple. Zhao, de Vaughan, en Ontario, est classé 169e.

Le Canada n’a jamais atteint la finale de ce tournoi. Le Canada a atteint les demi-finales en 1988 avant de perdre contre la Tchécoslovaquie.