Publié le:

Le Mans (France) (AFP) – L’acteur irlandais Michael Fassbender et l’octuple champion du monde des rallyes Sébastien Ogier faisaient partie des pilotes des 62 voitures qui se sont élancées samedi au départ de la 90e course des 24 Heures du Mans.

La course a débuté dans des conditions glorieuses à 16h00 heure locale (14h00 GMT) et s’est terminée 24 heures plus tard dimanche.

Les favoris de la course, Toyota, sont partis en pole pour la sixième course consécutive grâce aux efforts de Brendon Hartley, Sébastien Buemi et Ryo Hirakawa jeudi.

Le trio a remporté la course en 2018, 2019 et 2020.

Le deuxième hybride de Toyota, avec le poleman 2021 Kamui Kobayashi au volant, et soutenu par Mike Conway et José María López, a verrouillé la première ligne pour le constructeur japonais.

En attendant un échec Toyota, trois autres hypercars, l’Alpine d’André Negrao, Matthieu Vaxiviere et Nicolas Lapierre et les deux voitures Glickenhaus.

L’an prochain, de nombreuses équipes reviendront sur le circuit sarthois en catégorie reine pour l’édition du centenaire de la course.

Environ un quart des 186 pilotes engagés disputent leurs premières 24 Heures du Mans, dont la star de cinéma Fassbender, qui pilote une Porsche 911 RSR en compétition Proton.

Fassbender, deux fois nominé aux Oscars, s’est écrasé lors de son quatrième tour de qualification mais n’a subi aucune blessure.

« J’ai été constant », a-t-il déclaré après les qualifications. « Toujours lent mais au moins cohérent ! »