ÉTATS UNIS

L’armée américaine continuera d’évacuer les personnes de l’aéroport de Kaboul jusqu’au 31 août si nécessaire, mais accordera la priorité au retrait des troupes et du matériel militaire américains ces derniers jours, a déclaré le Pentagone.

Washington a évacué 5 100 citoyens américains depuis le 14 août, a annoncé la Maison Blanche.

Il y avait encore environ 1 500 citoyens américains en Afghanistan et le gouvernement américain s’efforçait de les contacter ou leur avait déjà donné des instructions sur la façon de se rendre à l’aéroport de Kaboul.

CANADA

Les forces canadiennes à Kaboul ont mis fin aux efforts d’évacuation de leurs citoyens et Afghans jeudi, a déclaré le chef de la Défense par intérim, le général Wayne Eyre.

Il a déclaré que le Canada avait évacué ou facilité l’évacuation de quelque 3 700 citoyens canadiens et afghans.

BRETAGNE

Les forces britanniques sont entrées dans les dernières étapes de l’évacuation des personnes de Kaboul et les installations de traitement ont fermé, a annoncé vendredi le ministère britannique de la Défense.

L’effort se concentrerait désormais sur l’évacuation des citoyens britanniques et d’autres personnes qui ont déjà été autorisées à partir et sont déjà à l’aéroport, a déclaré le ministère. Plus aucune personne ne sera appelée à l’aéroport pour évacuation, a-t-il déclaré.

La Grande-Bretagne a évacué plus de 13 700 ressortissants britanniques et afghans, ce qui représente le deuxième plus grand pont aérien de l’armée de l’air du pays après celui de Berlin en 1949, a indiqué le ministère.

ALLEMAGNE

L’Allemagne a mis fin aux vols d’évacuation jeudi. L’armée allemande a évacué 5 347 personnes, dont plus de 4 100 Afghans.

L’Allemagne a précédemment déclaré avoir identifié 10 000 personnes qui devaient être évacuées, dont du personnel afghan local, des journalistes et des militants des droits de l’homme. Environ 300 ressortissants allemands restent en Afghanistan, a déclaré vendredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Berlin.

LA FRANCE

Le ministère français de la Défense a indiqué que jeudi soir, plus de 100 ressortissants français et plus de 2 500 Afghans avaient atteint le sol français après avoir été évacués de Kaboul.

READ  Bombardier investit dans son usine de Crespin et annonce la création de 400 contrats permanents

ITALIE

L’Italie a déclaré que 4 832 Afghans avaient été expulsés d’Afghanistan le 26 août. Quelque 4 575 ont atteint à ce jour l’Italie. Le gouvernement italien s’attend à ce que son dernier vol d’évacuation quitte l’Afghanistan plus tard vendredi, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio aux journalistes.

SUÈDE

La Suède a achevé sa mission d’évacuation à Kaboul, a annoncé vendredi la ministre suédoise des Affaires étrangères Ann Linde. Il a déclaré qu’un total de 1 100 personnes avaient été évacuées, y compris tout le personnel de l’ambassade employé localement et leurs familles.

LA BELGIQUE

Le Premier ministre Alexander De Croo a déclaré jeudi que la Belgique avait mis fin à ses opérations d’évacuation. Un peu plus de 1 400 personnes ont été évacuées et le dernier vol a atteint la capitale pakistanaise Islamabad mercredi soir, a-t-il déclaré.

IRLANDE

Le ministère irlandais des Affaires étrangères a déclaré avoir évacué 36 ressortissants irlandais après avoir effectué jeudi une mission consulaire d’urgence.

Il a déclaré qu’il était maintenant au courant d’environ 60 ressortissants irlandais et membres de leur famille, en plus de 15 autres ressortissants afghans résidant en Irlande qui sont toujours dans le pays et ont demandé de l’aide, bien plus qu’ils ne l’avaient initialement estimé.

POLOGNE

La Pologne a évacué environ 900 personnes d’Afghanistan, dont environ 300 femmes et 300 enfants, a déclaré jeudi le Premier ministre Mateusz Morawiecki.

HONGRIE

La Hongrie a mis fin aux évacuations en Afghanistan après avoir transporté par avion 540 personnes, dont des ressortissants hongrois et afghans et leurs familles qui travaillaient auparavant pour les forces hongroises, a déclaré jeudi le ministre de la Défense Tibor Benko.

DANEMARK

Le Danemark a effectué mercredi son dernier vol d’évacuation depuis Kaboul avec le reste du personnel diplomatique et militaire, selon son ministère de la Défense.

READ  Qu'arrive-t-il aux réserves de change de l'Inde ?

Le Danemark a transporté par avion environ 1 000 personnes depuis l’Afghanistan depuis le 14 août, dont du personnel diplomatique, leurs familles, d’anciens interprètes, des citoyens danois et des personnes de pays alliés, a indiqué le ministère.

L’AUTRICHE

L’Autriche n’exploite pas ses propres vols et compte sur l’Allemagne et d’autres pays pour l’aider à évacuer. Le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a déclaré mercredi au radiodiffuseur national ORF que 89 personnes de nationalité ou de résidence autrichiennes avaient été transportées par avion, tandis que deux à trois douzaines de personnes étaient toujours en Afghanistan.

LA SUISSE

La Suisse, qui dépend de l’Allemagne et des États-Unis pour l’aider dans ses efforts d’évacuation via Tachkent, a expulsé 292 personnes d’Afghanistan, a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis. Il y avait encore 15 ressortissants suisses en Afghanistan, mais aucun autre vol d’évacuation suisse n’était prévu.

LES PAYS-BAS

Le gouvernement néerlandais a déclaré jeudi qu’il avait évacué 2 500 personnes d’Afghanistan depuis le 15 août et que quelque 1 600 d’entre elles avaient été emmenées aux Pays-Bas. L’ambassadeur des Pays-Bas a effectué le dernier vol jeudi. Les Néerlandais n’ont pas de présence diplomatique dans le pays.

ESPAGNE

L’Espagne a achevé l’évacuation de son personnel d’Afghanistan, a annoncé le gouvernement.

Deux avions militaires transportant les 81 derniers Espagnols en provenance de Kaboul sont arrivés à Dubaï tôt vendredi, selon un communiqué du gouvernement. Les avions transportaient également quatre soldats portugais et 83 Afghans qui avaient travaillé avec les pays de l’OTAN.

Lors de sa mission de sauvetage, l’Espagne a évacué 1 898 Afghans qui avaient travaillé avec les pays occidentaux, les Nations Unies ou l’Union européenne.

DINDE

La Turquie a évacué au moins 1 400 personnes d’Afghanistan, dont environ 1 000 ressortissants turcs, a déclaré cette semaine le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

QATAR

Le Qatar a déclaré jeudi qu’il avait aidé à évacuer plus de 40 000 personnes vers Doha et que « les efforts d’évacuation se poursuivront dans les prochains jours en consultation avec les partenaires internationaux ».

READ  La vente aux enchères Sotheby's Christo, partie 1, génère 9,8 millions de dollars

ÉMIRATS ARABES UNIS

Les Émirats arabes unis ont déclaré jeudi qu’ils avaient aidé à évacuer 36 500 personnes à ce jour, dont 8 500 arrivées aux Émirats arabes unis par l’intermédiaire de leurs compagnies aériennes ou aéroports nationaux.

INDE

L’Inde a transporté par avion 565 personnes d’Afghanistan, pour la plupart du personnel de l’ambassade et des citoyens qui y vivent, mais aussi des dizaines d’Afghans, dont des Sikhs et des Hindous afghans, a déclaré un responsable du gouvernement.

AUSTRALIE

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré vendredi que l’Australie avait évacué 4 100 personnes, dont plus de 3 200 citoyens et Afghans munis de visas australiens, pendant neuf jours, et que le dernier vol prévu avait décollé avant l’attaque de l’aéroport. Les autres évacués provenaient de partenaires de la coalition.

Morrison a reconnu que certains détenteurs de visas australiens sont restés en Afghanistan, bien qu’il ne connaisse pas les chiffres exacts.

L’Australie s’est engagée à faire venir au moins 3 000 personnes supplémentaires au cours des prochains mois dans le cadre d’un programme humanitaire, a déclaré la ministre de l’Intérieur, Karen Andrews.

NOUVELLE ZÉLANDE

Les Forces de défense néo-zélandaises ont effectué trois vols depuis Kaboul, le dernier vol prévu ayant décollé avant l’attaque, selon un communiqué du gouvernement.

Aucun membre du NZDF n’était à Kaboul au moment des explosions et aucun évacué néo-zélandais n’a été laissé à l’intérieur de l’aéroport de Kaboul. Selon les chiffres préliminaires, au moins 276 Néo-Zélandais et résidents permanents, leurs familles et autres titulaires de visas ont été évacués, a-t-il indiqué.

(Compilé par le personnel de Reuters Edité par Raissa Kasolowsky, Alex Richardson, Raju Gopalakrishnan, Ana Nicolaci da Costa, Nick Macfie et Frances Kerry) (([email protected];))