Après le match nul concédé par le FC Barcelone face au Sevilla FC, l’entraîneur du Barça n’a pas hésité à prévenir Antoine Griezmann qu’il devait remonter le niveau sous peine de s’installer sur le banc.

Malheureusement, le changement d’entraîneur qui a eu lieu durant l’été au FC Barcelone ne semble pas régler la situation d’Antoine Griezmann. Déjà remplacé à la mi-temps contre le Celta de Vigo le 1er octobre, le champion du monde a de nouveau cédé sa place, cette fois à l’heure, dimanche soir face au Sevilla FC. Et à la suite du nul concédé par le Barça face à l’équipe andalouse, Ronald Koeman n’a pas hésité à mettre beaucoup de pression sur les épaules d’Antoine Griezmann. L’entraîneur néerlandais attend beaucoup plus de l’attaquant français et a fait comprendre à ce dernier que ses performances actuelles ne lui permettraient pas de durer longtemps.

Lors d’une conférence de presse, Ronald Koeman a été direct et n’a pas tourné autour du pot. ” J’ai remplacé Griezmann à la mi-temps contre le Celta, et quand Ansu Fati était là, nous avons beaucoup plus de profondeur, le rythme est plus élevé. C’est ce dont nous avions besoin contre le Celta, avec un joueur de moins. Ce dimanche, face à Séville, Griezmman a eu l’occasion de marquer, avec deux belles chances. Compte tenu de sa qualité, il aurait dû marquer au moins un but (…) Les décisions doivent être prises, tous les joueurs doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’équipe. «L’entraîneur du FC Barcelone, qui milite pour l’arrivée de Memphis Depay pour soutenir Lionel Messi, a fermement prévenu.

READ  PSG, Coupe du monde 2018, sang chaud…. 5 choses à savoir sur Lucas Paqueta - Transferts