Épuisement professionnel ou non ? Ce test de 5 minutes créé par des chercheurs vous aide à lever le doute

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pris une décision importante en mai 2019 en reconnaissant le burn-out comme un phénomène professionnel. Cette reconnaissance met en lumière l’importance de prendre en compte les effets du stress lié au travail sur la santé mentale des individus.

Dans le cadre de la recherche sur le burn-out, des chercheurs norvégiens ont développé un nouvel outil d’autodiagnostic appelé le test BTA (Burn-out assessment tool). Ce test se compose de 33 affirmations que les personnes doivent cocher en fonction de leur ressenti par rapport aux symptômes du burn-out.

Le questionnaire est divisé en deux parties, qui traitent respectivement des symptômes primaires et secondaires du burn-out. Les chercheurs ont mis au point ce test après avoir analysé les réponses d’un échantillon de 493 personnes.

Pour obtenir un résultat, il suffit d’additionner les cases cochées et de diviser par le nombre total de questions, ce qui permet d’obtenir un score compris entre 1 et 5. Il est toutefois important de noter que ce test est une autoévaluation et ne remplace en aucun cas un diagnostic professionnel.

L’objectif de ce test est d’aider les individus à anticiper les signes de burn-out et à se tourner vers des professionnels de la santé pour obtenir une évaluation plus approfondie. En reconnaissant les symptômes précoces du burn-out, il est possible de prendre des mesures préventives pour éviter que la situation ne s’aggrave.

READ  République démocratique du Congo : Record de 581 morts de mpox en seulement janvier, un nombre de cas sans précédent en une année - franceinfo