Les courses de Formule E à propulsion électrique ont échoué samedi lorsque 12 des 24 voitures qui ont participé au Grand Prix de Valence ont manqué de puissance et n’ont pas pu terminer.

Sur une piste mouillée où les collisions étaient fréquentes, la voiture de sécurité a été appelée à cinq reprises.

Cependant, la réglementation prévoit que le niveau d’énergie disponible pour les monoplaces sera recalculé à la baisse lors de telles interruptions de course.

Après avoir sous-estimé la distance de la course (le règlement prévoit 45 minutes plus un tour) et donc la quantité d’énergie nécessaire pour la terminer, la moitié du peloton s’arrête sur le dernier tour.

Le leader portugais Antonio Félix da Costa dans une DS Techeetah a été la victime la plus notable lorsque le pilote néerlandais Nyck de Vries dans une Mercedes l’a dépassé pour la victoire.

« Je ne m’attendais pas à cela », a déclaré De Vries, qui a commencé la course avec une pénalité de cinq places sur la grille.

« Cela peut sembler idiot. Cependant, il a également été bien joué par nos équipes et d’autres ont manqué certaines informations.

« Le mérite du travail qu’ils ont fait et ils étaient clairement sur la balle. Mais pas nécessairement une erreur de championnat à mon avis. »

Le directeur de l’équipe Mercedes, Ian James, a ajouté: « Nous avons été assez conservateurs (en matière de gestion de l’énergie) et cela a payé. »

Le Suisse Nico Mueller, dans une Dragon-Penske, a terminé deuxième tandis que celui de Mercedes Stoffel Vandoorne a terminé troisième.

« Je suis vraiment surpris d’être ici sur le podium », a déclaré le Belge.

READ  Lester Piggott, légende des courses hippiques, hospitalisé en Suisse

Da Costa a fait l’objet de critiques particulières après avoir été accusé de ne pas avoir suffisamment ralenti en tête de peloton sous la dernière voiture de sécurité pour économiser de l’énergie.

« Désolé, mais je ne peux pas accepter cela », a tweeté le pilote portugais.

«Si je vais encore plus lentement sous SC (voiture de sécurité), combien d’équipes m’auraient protesté à la fin? Et aussi, si j’allais plus lentement, ils auraient réduit plus d’énergie.

« Aujourd’hui, c’était seulement entre les mains de la FIA de nous sauver tous. »

Il a déclaré plus tard à motorsport.com: « La Formule E sera la blague de la semaine ».

Un deuxième Grand Prix est prévu dimanche sur le même circuit de Valence.

Résultats

1. Nyck de Vries (NED / Mercedes) 24 tours en 48: 20.547, 2. Nico Mueller (SUI / Dragon-Penske) en 13.128, 3. Stoffel Vandoorne (BEL / Mercedes) 34.886, 4. Nick Cassidy (NZL / Virgin ) Course) 36 903, 5. René Rast (GER / Audi-Abt) 51 650

Classement des championnats du monde

1. Nyck de Vries (NED / Mercedes) 57 points, 2. Stoffel Vandoorne (BEL / Mercedes) 48, 3. Sam Bird (GBR / Jaguar) 43, 4. Robin Frijns (NED / Virgin Racing) 43, 5. Mitch Evans (NZL / Jaguar) 39

pel-dj / iwd