Pour rappel, selon nos informations, les deux personnes en garde à vue sont des amis proches des frères Quintana, Nairo et Dayer. Les deux derniers ont été entendus, en audience publique, ce lundi dans les locaux d’Oclaesp (Bureau central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique).

Arkéa-Samsic prendrait “les mesures nécessaires” en cas de faits avérés

« L’équipe, son PDG ainsi que son personnel, actuellement cités dans les médias, ne sont pas du tout impliqués et par conséquent ils ne sont tenus informés d’aucun élément de près ou de loin, lié à l’avancement de l’enquête. Je vous rappelle qu’il ne cible pas directement l’équipe ou son staff », Poursuit Emmanuel Hubert.

Il ajoute : ” Nous soutenons évidemment nos coureurs, mais s’il s’avérait qu’au terme de l’enquête en cours il y ait des éléments pour confirmer la véracité des pratiques de dopage, l’équipe se dissocierait immédiatement de tels actes et les prendrait sans délai. les mesures nécessaires pour mettre fin aux liens qui pourraient les lier par des méthodes inacceptables et toujours opposées. »

« En effet, l’équipe membre du MPCC, le mouvement cycliste crédible, a toujours démontré son adhésion à l’éthique au cours des vingt dernières années et s’est positionnée en faveur de la lutte contre le dopage. », Conclut le gérant.

READ  mesures renforcées dès demain dans les Bouches-du-Rhône avec l'utilisation obligatoire du masque à Marseille