Le spectacle a eu lieu vendredi soir dans une ancienne scierie de la ville de Favières. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, dont moins de la moitié étaient masquées.

Une enquête de gendarmerie a été lancée après un spectacle en Meurthe-et-Moselle du comédien controversé Dieudonné, qui a réuni plusieurs centaines de personnes, dont beaucoup n’étaient pas masquées, a appris dimanche l’Agence France-Presse (AFP). . à partir de sources corroborantes.

Le salon a eu lieu vendredi soir à l’ancienne scierie de la commune de Favières, a indiqué à l’AFP Valérie Hoffmann, maire de cette commune d’environ 600 habitants, située dans le sud du département.

Précisant qu’elle avait été alertée par ses assistants, venus voir ceux qui voulaient savoir où se déroulait le salon, elle a précisé qu’il y avait «environ 300 à 400 personnes» à la scierie, dont seulement «la moitié était masquée».

“Le rallye était hors contexte”

“Les gendarmes sont venus en grand nombre et ont effectué des contrôles”, a-t-il ajouté. “Une enquête de la gendarmerie va être ouverte”, a également indiqué à la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

“La réunion s’est déroulée en dehors du cadre. L’espace d’accueil n’est pas une salle de spectacle et n’assure pas le protocole sanitaire. Nous allons étudier quelles sont les modalités légales d’émission d’un billet”, a déclaré Marie Cornet, directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle dans le journal régional Républicain Lorrain.

Test d’alcoolémie final

Selon le journal, les gendarmes ont déployé un dispositif de contrôle d’alcoolémie et de régulation du débit à la fin du spectacle.

Habitué des tribunaux, Dieudonné a été condamné à plusieurs reprises par les tribunaux pour son discours de haine. Sa dernière condamnation date du 10 septembre: il a écopé d’une amende de 10 000 euros pour des propos racistes faits en juin 2017 lors de son émission La “bola de las quenelles”.

READ  Le DJ Erick Morillo, créateur du hit "I Like to Move It", est mort