LAUSANNE, Suisse (AP) – L’instance dirigeante mondiale de la natation, la FINA, enquête après que le nageur russe Evgeny Rylov a participé à des championnats nationaux tout en purgeant une interdiction pour avoir assisté à un rassemblement en faveur du président Vladimir Poutine et de l’invasion russe de l’Ukraine.

La semaine dernière, le double médaillé d’or olympique en dos a reçu une interdiction de compétition de neuf mois par la FINA, mais était dans la piscine dimanche soir pour concourir le jour de l’ouverture des championnats nationaux.

« La FINA est consciente que M. Rylov a participé aux Championnats de Russie ce week-end et a lancé un examen interne pour déterminer si des sanctions ou des règles de la FINA ont été violées », a déclaré la FINA dans un communiqué envoyé par courrier électronique. « Le résultat de cet examen sera annoncé en temps voulu. »

Rylov faisait partie d’un groupe d’athlètes russes qui sont apparus sur scène lors du rassemblement du mois dernier à Moscou, qui comprenait un discours de Poutine et des discours approuvant l’action militaire.

La FINA a déclaré la semaine dernière que l’interdiction de Rylov s’applique à « toutes les compétitions et activités organisées ou sanctionnées par la FINA ». L’examen de l’affaire Rylov examinera probablement si les championnats nationaux entrent dans cette catégorie.

Le président de la Fédération russe de natation, Vladimir Salnikov, qui a affirmé que l’interdiction de Rylov était motivée par des préjugés politiques, a déclaré samedi à la chaîne de télévision publique Match TV que les championnats nationaux ne comptent pas comme un événement FINA. .

READ  José Fonte et Lille "un peu déçus" par leur performance face au PSG

___

Plus d’AP Sports : https://apnews.com/hub/sports et https://twitter.com/AP_Sports