LONDRES (AP) – Les marchés européens sont prêts pour une ouverture légèrement inférieure mardi, suivant le sentiment mondial alors qu’une nouvelle hausse des prix de l’énergie en Europe a aggravé les craintes d’une récession et fait chuter l’euro à des creux de 20 ans.

Le FTSE 100 britannique est vu en baisse d’environ 20 points à 7 514, le DAX allemand devrait glisser d’environ 19 points à 13 212 et le CAC 40 français devrait perdre environ 17 points à 6 362.

Les prix de référence du gaz dans l’Union européenne ont grimpé de 13 % du jour au lendemain, les dommages causés à un système clé d’oléoducs transportant du pétrole du Kazakhstan à travers la Russie et vers l’Europe ayant perturbé l’approvisionnement.

Les dégâts surviennent après que la Russie a annoncé qu’elle couperait l’approvisionnement en gaz de l’Europe pendant trois jours à la fin du mois en raison d’une commande de maintenance imprévue sur son principal gazoduc Nord Stream 1.

L’euro est retombé sous la parité avec le dollar pour atteindre un creux de deux décennies et s’échangeait autour de 0,9915 $ peu de temps avant l’ouverture des marchés européens mardi matin.

Les marchés d’Asie-Pacifique ont reculé mardi, suite aux signaux de Wall Street après que les actions américaines ont clôturé lundi leur pire séance depuis juin, dans un contexte d’inquiétudes croissantes concernant un resserrement plus agressif de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les contrats à terme sur actions américaines étaient légèrement plus élevés au début des échanges avant la commercialisation, cherchant à stopper la large vente de lundi.

READ  Le PDG d'Axa France juge "scandaleux" le chantage du gouvernement envers les assureurs

Cette semaine, les investisseurs se concentreront sur le symposium économique de la Fed à Jackson Hole, Wyoming, le président Jerome Powell devant prononcer un discours vendredi sur l’approche de la banque centrale pour maîtriser l’inflation.

De retour en Europe, les investisseurs surveilleront les lectures préliminaires du PMI (Purchasing Managers’ Index) pour le mois d’août de la zone euro, de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni, qui seront publiées plus tard mardi matin.