CAPE TOWN, Afrique du Sud (AP) – La championne olympique Caster Semenya a été condamnée à 50 heures de travaux d’intérêt général pour excès de vitesse au volant en Afrique du Sud, ont annoncé mercredi les procureurs.

Le courtier a été arrêté jeudi dernier et libéré moyennant une caution de 35 dollars, a déclaré l’Autorité fiscale nationale dans un communiqué à l’Associated Press.

Semenya a comparu devant le tribunal de la capitale Pretoria vendredi et a plaidé coupable du crime, a déclaré le NPA.

Il fait face à une deuxième audience en août, au cours de laquelle les autorités lui indiqueront s’il a terminé ses travaux d’intérêt général.

Semenya, 30 ans, est double championne olympique et triple championne du monde sur 800 mètres dont la carrière a été interrompue par des règles controversées régissant le niveau naturel de testostérone chez les coureuses.

World Athletics ne permettra pas à Semenya et à d’autres femmes ayant des niveaux tout aussi élevés de testostérone naturelle de participer à des événements internationaux majeurs dans des courses de 400 mètres à moins qu’elles n’acceptent d’abaisser artificiellement leurs niveaux d’hormones en dessous d’un seuil spécifique.

WA dit que leurs niveaux élevés de testostérone naturelle leur donnent un avantage injuste sur les autres coureurs.

Semenya a refusé de suivre les règles et a perdu deux recours judiciaires contre lui, l’un devant la plus haute juridiction du sport de Suisse en 2019 et le second devant la Cour suprême suisse en 2020.

Ses avocats ont annoncé en février qu’elle continuerait son combat contre les réglementations, qu’elle a qualifiées de discriminatoires, devant la Cour européenne des droits de l’homme.

READ  Le rameur de Newbury Matt Rossiter remporte l'or au Championnat d'Europe en Italie

Cela est considéré comme une contestation judiciaire de dernière minute et il est peu probable qu’il y ait une audience avant le début des Jeux olympiques de Tokyo en juillet, ce qui signifie que Semenya ne sera presque certainement pas en mesure de défendre son titre.

Semenya n’a pas couru une course de 800 mètres de haut niveau depuis deux ans.

Il est récemment passé à des événements inconnus à longue distance, mais a eu un succès limité. Il a remporté le 5000 mètres aux championnats sud-africains le mois dernier, mais était en dehors du temps de qualification olympique.

Semenya a déclaré lors de ces championnats qu’il pourrait tenter à nouveau de se qualifier pour les Jeux olympiques du 5000 m, mais “sinon, ce n’est pas la fin du monde”.

___

Plus de AP Sports: https://apnews.com/apf-sports et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright © 2021. Tous droits réservés. Ce site Web n’est pas destiné aux utilisateurs situés dans l’Espace économique européen.