TRUMP CONTRE LES CITOYENS AMÉRICAINS

19 jours avant les élections présidentielles, Donald Trump et Joe Biden ont répondu aux questions des citoyens américains sur deux chaînes de télévision américaines après l’annulation du débat virtuel initialement prévu et auquel Donald Trump a refusé de participer.

Le locataire de la Maison Blanche de Floride a salué le “travail fantastique” accompli pendant la crise du Covid-19 et a annoncé que “les vaccins et les traitements sont à venir”.

Donald Trump n’a cependant pas apprécié les questions sur le port d’un masque et la fin de sa quarantaine, envisagée tôt. «Je suis président, je dois voir des gens (…). Je ne peux pas être enfermé dans une pièce magnifique quelque part à la Maison Blanche», a-t-il plaisanté.

La modératrice Savannah Guthrie a demandé à Donald Trump si ses symptômes étaient sévères lorsqu’il a été infecté par Covid-19 et si des tests avaient révélé une pneumonie. Ce à quoi il a répondu que ses poumons étaient “un peu différents, peut-être un peu infectés”. Il a également déclaré qu’il “peut” avoir passé un test le jour du premier débat présidentiel, comme requis.

Interrogé sur la nomination controversée de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême après une peine d’un an d’élections, le président Donald Trump a fait le même argument que les démocrates en 2016, expliquant que les présidents sont choisis “par quatre ans et non pendant trois ans. “

Sur la question des QAnon, un mouvement conspirateur, pro-Trump, qui se développe aux Etats-Unis, a refusé de les condamner: “ils sont fermement contre la pédophilie et je suis d’accord avec ça” a-t-il déclaré. Il a ajouté, faisant référence au mouvement “Antifa” qu’il qualifie de “violent” et “vicieux” qui “brûle les villes gouvernées par les démocrates”.

READ  100 cas de coronavirus liés à deux touristes français