ANGLETERRE

Avec la fin du confinement en Angleterre, un nouveau système entre en vigueur mercredi: des restrictions vont désormais être imposées au niveau régional, en fonction de l’incidence du virus, selon un système d’alerte à trois niveaux. Au niveau 2, qui touche 32 millions de personnes, les pubs ne pourront servir de l’alcool qu’en accompagnement d’un «repas copieux».

Mais les clients des bars sont plus habitués à boire des pintes de bière avec un paquet de chips qu’à un vrai dîner. Est-ce que “Scotch egg”, un oeuf dur enveloppé dans de la viande de saucisse et de la chapelure, et d’autres snacks anglais populaires suffiront-ils à leur donner le droit de commander de l’alcool?

Appelé à apaiser les inquiétudes, le ministre de l’Environnement George Eustice a déclaré lundi que les œufs écossais étaient un repas s’ils étaient servis à table. Mais Michael Gove, ministre en charge de la coordination de l’action du gouvernement, a semblé reléguer mardi cette spécialité britannique au rang de simple entrée. Par manque de clarté, les restaurateurs se fient parfois aux instructions des autorités locales, comme l’avoue un propriétaire de pub du nord de l’Angleterre.

READ  Valeurs à suivre à Paris et en Europe (mise à jour)