L ‘Algérie la vaccination contre Covid-19 débutera en janvier, a annoncé dimanche 20 décembre le président Abdelmadjid Tebboune, qui a demandé que le “Vaccin adéquat”. “J’ai chargé le Premier ministre de présider, sans délai, une réunion avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, en vue de choisir le vaccin anti-Covid-19 approprié et de lancer la campagne de vaccination en janvier. à partir de 2021 “a écrit M. Tebboune sur son compte Twitter. L’Algérie n’a pas encore décidé du choix du vaccin. Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a récemment assuré que l’Algérie Il va acquérir le vaccin anti-coronavirus avec certaines garanties, d’où la nécessité d’éviter toute précipitation ou décision aléatoire “.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Vaccins contre Covid-19, la nouvelle arme diplomatique de la Chine

Pendant ce temps, les personnes atteintes de Covid-19 sont traitées dans les hôpitaux avec, en particulier, de l’hydroxychloroquine. Depuis le début, Les autorités sanitaires algériennes ont choisi d’administrer de l’hydroxychloroquine aux patients hospitalisés, avec une couverture antibiotique et corticostéroïde, en plus des anticoagulants ».Le Dr Bekkat Berkani, membre du comité de suivi de l’évolution de la pandémie, a déclaré à l’AFP. Plus de 95 200 cas de contamination, dont 2 666 décès, ont été enregistrés en Algérie depuis le 25 février.

M. Tebboune se rétablit en Allemagne, où il a été hospitalisé d’urgence le 28 octobre après avoir contracté le Covid-19. Le président algérien de 75 ans a promis dans une vidéo de cinq minutes, dimanche 13 décembre, de rentrer en Algérie. “dans les plus brefs délais” – en principe, pas plus de deux semaines – lors de sa première apparition publique depuis la mi-octobre. Depuis, M. Tebboune a manifesté son retour à la tête de l’Etat à travers des tweets quotidiens.

READ  Le chauffeur a attendu 23 minutes avant d'en informer la police.

Le monde avec l’AFP