DOUBAI, 28 février 2022 (WAM) – Mattar Al Tayer, directeur général, président du conseil d’administration de l’Autorité des routes et des transports (RTA) a ouvert le 4e sommet émirati-français sur l’engagement des entreprises qui s’est tenu sous le thème : Innovation et Sustainable Mobility Solutions, Construire la Ville de Demain au Pavillon Français, Expo 2020 Dubaï.

Parmi les participants figuraient Xavier Chatel, Ambassadeur de la République de France aux Emirats Arabes Unis, Nathalie Kennedy, Consul Général de France à Dubaï, Geoffroy Bunetel, Président de la CCI France Emirats Arabes Unis. Une vingtaine d’entreprises parmi les leaders de la mobilité et de l’innovation ont participé au sommet.

Al Tayer s’est réjoui de l’ouverture du quatrième sommet qui, lors des éditions précédentes, avait réussi à dynamiser la coopération commerciale et d’investissement entre RTA à Dubaï et la communauté d’affaires française. Il a noté que le sommet avait cimenté les relations bilatérales dans une variété d’aspects, y compris le transport sans conducteur, l’avenir de la mobilité, le financement de projets innovants et les mégadonnées.

Al Tayer a également rendu hommage aux entreprises françaises qui avaient entrepris un certain nombre de projets RTA clés, citant des exemples tels que le Centre de commandement et de contrôle d’entreprise pour les routes et les systèmes de transport (EC3), l’extension de la ligne rouge du métro de Dubaï jusqu’au site. of Expo (Route 2020), et le contrat avec le consortium Keolis-MHI pour l’exploitation et la maintenance du métro de Dubaï et l’exploitation du tramway de Dubaï.

RTA a un plan ambitieux qui s’étend jusqu’en 2030 pour améliorer les routes et les transports publics à Dubaï afin de réaliser la vision de Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président, Premier ministre des Émirats arabes unis, souverain de Dubaï, de faire de Dubaï la meilleure ville. vivre dans le monde et réaliser les objectifs du plan d’urbanisme de Dubaï 2040.

READ  Banco de México prévoit de lancer une monnaie numérique d'ici 2024

« Le plan de RTA comprend la promotion de partenariats public-privé (PPP) dans le financement et la construction d’infrastructures de transport conformément à la loi qui réglemente les PPP à Dubaï. Pour cette raison, RTA a conclu une étude pour entreprendre un portefeuille de projets sous le modèle PPP avec un coût de plus de 5 milliards d’AED. Nous prévoyons d’étudier 12 autres projets jusqu’en 2025 qui ont coûté plus de 15 milliards d’AED. La liste comprend des mégaprojets tels que l’extension du réseau de métro de Dubaï, des modules de mobilité suspendus et le taxi aérien autonome », a révélé Al Tayer.

« RTA a l’habitude d’entreprendre des expériences et des pratiques pionnières en collaboration avec le secteur privé dans la construction de divers projets d’infrastructures routières et de transport. À cela s’ajoute le partenariat avec Careem pour fournir des services de taxi et de location de vélos électriques. service.RTA s’est également associé à la compagnie de croisière pour exploiter le véhicule autonome Origin afin de fournir des services de taxi et de transport électronique, faisant de Dubaï la première ville en dehors des États-Unis à exploiter ces véhicules dans le monde.RTA s’associe également au secteur privé secteur dans la construction et l’installation de plus de 1 500 abris pour les passagers des bus en attente à divers endroits de l’émirat. Des exemples de projets PPP comprennent également le développement de trois arrêts de bus, de débarcadères intégrés pour camions et de quatre terminaux de stationnement à plusieurs niveaux.

Xavier Chatel, Ambassadeur de la République française aux Emirats Arabes Unis, a exprimé sa profonde joie de la tenue du 4ème Sommet Emirati-France sur l’Engagement des Affaires, signalant les solides relations de coopération entre la France et les Emirats Arabes Unis.

READ  HUANG : Les Grands Lacs ont fait de grands progrès dans les relations politiques, économiques et sécuritaires

« Nous sommes fiers du partenariat solide entre RTA et les entreprises françaises tout au long du parcours de RTA visant à développer l’infrastructure pour une mobilité intelligente et durable avec des entreprises ferroviaires de premier plan telles qu’Alstom et Thales, qui faisaient partie du consortium Expolink qui a entrepris la construction de la Route 2020 projet d’extension de la ligne rouge du métro de Dubaï jusqu’au site de l’Expo 2020. Il est également satisfaisant de voir la collaboration continue entre Keolis et Mitsubishi dans l’exploitation et la maintenance du métro et du tramway de Dubaï », a commenté l’ambassadeur.

Bernard Tabary, CEO International, Groupe Keolis, a déclaré : « Le Sommet Emirati-French Business Engagement est une opportunité fantastique pour les dirigeants et cadres supérieurs des entreprises françaises de rencontrer le PDG et le Président du Conseil d’administration. , ainsi qu’avec cadres supérieurs de RTA pour partager leurs idées sur l’innovation dans la mobilité, le transport partagé et durable, et les projets que RTA envisage de mettre en œuvre à l’avenir. »

Geofroy Bunetel, président de CCI France UAE, a déclaré : « Le sommet offre une opportunité pour la France et les Émirats arabes unis d’explorer et d’établir des partenariats dans le domaine des transports urbains. L’exploration de solutions de mobilité innovantes et durables est extrêmement importante pour les urbanistes de toute ville.