ABOU DHABI, 7 décembre 2022 (WAM) – Le commerce extérieur non pétrolier des Émirats arabes unis a créé un nouveau record au cours des neuf premiers mois de 2022, totalisant plus de 1 600 milliards d’AED, soit une augmentation de 19 % par rapport à la même période en 2021.

Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et souverain de Dubaï, a déclaré que malgré les prévisions de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) d’une baisse de 3,5 % du commerce international cette année, les Émirats arabes unis ont enregistré une croissance de 19 % au cours des neuf premiers mois. mois de l’année.

Il s’attend également à ce que le commerce extérieur du pays atteigne 2,2 billions d’AED d’ici la fin de 2022.

« Les Émirats arabes unis sont une exception dans le commerce et l’économie mondiale, ainsi que dans les services, les infrastructures et les relations internationales », a-t-il déclaré, exprimant son optimisme pour une nouvelle année forte.

Un rapport du ministère de l’Économie sur le commerce extérieur non pétrolier du pays pour les neuf premiers mois de cette année a montré que les exportations non pétrolières ont maintenu leur solide performance au cours de cette période, s’élevant à 275 milliards d’AED, soit une augmentation de 9 % par rapport à la même période en 2021, et une augmentation de 43 %, 53 %, 73 % et 99 % par rapport à la même période en 2020, 2019, 2018 et 2017, respectivement.

Le Dr Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, ministre d’État chargé du commerce extérieur, a déclaré que les résultats obtenus par le commerce extérieur non pétrolier du pays confirment le succès des politiques commerciales et économiques adoptées par les Émirats arabes unis, guidés par la vision progressiste de sa direction.

READ  La France retire ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour protester contre l'accord sur les sous-marins

Il a également souligné que les développements économiques survenus dans le cadre des Projets des années 50 ont renforcé la performance du commerce extérieur du pays, en raison de l’accélération de la signature d’accords commerciaux et de l’augmentation des alliances avec les marchés mondiaux, et Il a ajouté que l’emplacement stratégique des Émirats arabes unis en tant que passerelle logistique permet d’accéder aux marchés de la région, qui ont également soutenu ce processus.

« Aujourd’hui, nous assistons à une nouvelle réalisation à ajouter au secteur du commerce extérieur du pays, augmentant sa stature de premier plan sur la carte du commerce mondial », a ajouté Al Zeyoudi.

Indices de réexportation et d’importation émiratis

Les données commerciales pour les neuf premiers mois de 2022 ont montré que la valeur totale des réexportations était de 456 milliards d’AED, soit une augmentation de 19 % par rapport à la même période en 2021 et de 54 % par rapport à la même période en 2021. 2020, tandis que les importations a dépassé 906 milliards d’AED. , soit une augmentation de 22,2 % par rapport à la même période en 2021.

Le rapport note également que la réexportation de marchandises a permis d’obtenir des résultats positifs qui ont renforcé la stature des Émirats arabes unis sur la carte du commerce mondial, car il s’agit de l’un des centres commerciaux les plus importants soutenant le flux de marchandises vers et depuis les marchés internationaux.

Performance mensuelle du commerce non pétrolier des Emirats

La performance mensuelle du secteur du commerce extérieur non pétrolier des EAU connaît une forte croissance cette année, le pays enregistrant une valeur de 202,9 milliards d’AED en mars et de 204,2 milliards d’AED en septembre. Le commerce non pétrolier des Émirats arabes unis pourrait atteindre une valeur de 2 200 milliards d’AED en 2022 et 2023.

READ  Adoption des premières mesures d'accompagnement social pour la fermeture de l'usine de Béthune

Performance trimestrielle du commerce non pétrolier des Emirats

Le commerce extérieur non pétrolier a atteint plus de 583 milliards d’AED au cours du troisième trimestre 2022, soit une augmentation de 11% par rapport au deuxième trimestre de cette année et une augmentation de 23% par rapport au troisième trimestre 2021.

Au troisième trimestre 2022, les exportations émiraties ont poursuivi leur performance positive pour atteindre près de 100 milliards d’AED, soit une augmentation de 11% par rapport au deuxième trimestre de cette année et une augmentation de 12% par rapport au troisième trimestre 2021.

Les réexportations aux EAU se sont élevées à 160 milliards d’AED, soit une augmentation de 6% par rapport au deuxième trimestre 2022 et une augmentation de 17% par rapport au troisième trimestre 2021.

Les importations des EAU se sont élevées à 326 milliards d’AED, soit une augmentation de 13% par rapport au deuxième trimestre 2022 et une augmentation de 29% par rapport au troisième trimestre 2021.

Partenaires d’affaires

Le rapport a souligné le fait que la Chine est en tête de liste des partenaires commerciaux des Émirats arabes unis, suivie de l’Inde, de l’Arabie saoudite, des États-Unis (États-Unis), de l’Irak et de la Turquie.

Ils ont été suivis par l’Inde, l’Arabie saoudite, la Suisse, la Turquie, Hong Kong – Chine et Oman en tant que principaux destinataires des exportations non pétrolières des EAU au cours des neuf premiers mois de 2022.

En termes d’importations en provenance des Émirats arabes unis, la Chine, l’Inde, les États-Unis, le Japon, la Turquie et le Royaume d’Arabie saoudite arrivent en tête de liste.

READ  Voulez-vous voyager en Europe cet été? C'est ce que vous devez savoir

Le rapport note que les pays asiatiques non arabes sont les principaux et premiers partenaires commerciaux non pétroliers des Émirats arabes unis pour les neuf premiers mois de 2022, représentant 39 % du commerce non pétrolier du pays, 38 % de ses exportations, 29 % de -exportations et 44,4 % des importations non pétrolières en provenance des Émirats arabes unis.

Alors que les pays européens occupaient la deuxième place, ils étaient suivis par les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), les pays africains non arabes, les autres pays arabes et le groupe des pays américains.

Échange commercial entre les Émirats arabes unis et l’Inde dans le cadre du CEPA

Alors que l’accord de partenariat économique global (CEPA) entre les Émirats arabes unis et l’Inde est entré en vigueur de mai à septembre 2022, le commerce mutuel a atteint 79 milliards d’AED, soit une augmentation de 23% par rapport à la même période en 2021, soit une augmentation de 133% par rapport à 2020.

Les exportations non pétrolières vers l’Inde se sont élevées à environ 20 milliards d’AED, soit une augmentation de 12% par rapport à la même période en 2021, et de plus de 154% et 112% par rapport à la même période en 2020 et 2019, respectivement.