Mohamed Salah a surclassé son coéquipier de Liverpool Sadio Mane alors que l’Egypte a battu le Sénégal 1-0 lors du match aller des éliminatoires de la Coupe du monde pour prendre une mince avance à Dakar pour le retour de mardi.

Le match revanche entre les deux attaquants de Liverpool, six semaines après que le Sénégal eut battu l’Egypte aux tirs au but pour remporter son premier titre en Coupe d’Afrique des Nations, a vu Salah marquer le seul but.

Il a surmonté le piège du hors-jeu pour mettre un ballon au-dessus de la défense d’Amr El Sulaya, frappant la barre transversale avant que le rebond ne rebondisse sur le genou du défenseur sénégalais Saliou Ciss et dans le filet pour un départ de rêve après quatre minutes.

Mais c’est tout ce que l’Égypte a réussi malgré un stade international du Caire d’une capacité de 75 000 places, où le Sénégal s’est montré plus entreprenant et se sentira toujours confiant de remporter l’égalité au total et de se qualifier pour la Coupe du monde au Qatar.

Utilisez le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Regardez les temps forts des éliminatoires de la Coupe du monde entre la Suède et la République tchèque.

Mane a été au cœur d’une grande partie des attaques de son équipe et a eu une excellente opportunité huit minutes avant la mi-temps lorsqu’une course labyrinthique en défense l’a vu ouvrir de l’espace pour tirer, seulement pour se glisser au moment vital et voir son tir de très près dévié. .

Il a également eu une chance au deuxième poteau au début de la seconde période mais n’a pas pu entrer en contact avec la défense tendue de l’Égypte.

READ  9 faits sur les dents que vous ne saviez probablement pas

Le Sénégal a continué à presser jusqu’au coup de sifflet final à la recherche d’un égaliseur et d’un but à l’extérieur potentiellement vital, mais certains défenseurs désespérés les ont tenus à distance.

La règle des buts à l’extérieur est toujours utilisée dans le football africain même si elle a été retirée de la compétition en Europe cette saison.

Peu de piment dans le derby de Jollof lors de la rencontre entre le Ghana et le Nigeria

Les rivaux régionaux, le Ghana et le Nigeria, ont fait match nul 0-0 lors du match aller des éliminatoires de la Coupe du monde à Kumasi vendredi, laissant le match nul lorsqu’ils se retrouveront à Abuja mardi pour décider d’une place en Coupe du monde.

Le derby de Jollof, du nom du plat de riz populaire dans les deux pays, n’a pas produit beaucoup de piquant et aura laissé les fans insatisfaits après une foule d’erreurs et de mauvaises décisions qui ont entaché le match.

L’équipe locale du Ghana a eu plus de possession et d’occasions, mais a été négligente dans sa finition.

Ils n’ont testé que deux fois le gardien Francis Uzoho, qui a stoppé un tir d’Issahaku Fatawu à la 33e minute puis à la 71e de Mohammed Kudus.

Utilisez le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Les joueurs et les fans de la Macédoine du Nord célèbrent après avoir battu l’Italie, championne d’Europe, en demi-finale des barrages de la Coupe du monde.

La meilleure ouverture du Nigeria est revenue à Moses Simon 10 minutes après le début de la seconde période, mais il a gâché une occasion de marquer un but vital à l’extérieur.

READ  L'Inde et la France discutent des développements en Afghanistan et dans la région indo-pacifique

Le Nigeria a reçu un penalty à 15 minutes de la fin lorsque Idrissu Baba Mohamed a manipulé le ballon après avoir trébuché dans sa propre surface de réparation, mais après un contrôle VAR, l’arbitre a annulé sa décision et a donné un coup franc au Ghana.

Le Ghana disputait son premier match sous le nouveau manager Otto Addo, qui avait l’ancien manager de Brighton & Hove Albion Chris Hughton comme conseiller.

Il a fait ses débuts avec l’adolescent de l’AS Roma Felix Ohene-Gyan et l’ancien défenseur belge de 33 ans Denis Odoi, qui a changé de camp avant le match aller-retour.

Ademola Lookman de Leicester City, qui avait déjà joué pour l’Angleterre au niveau U21, a fait ses débuts au Nigeria en tant que remplaçant pendant les 15 dernières minutes.

Giroud sur le point du retour de la France sur la Côte d’Ivoire

Olivier Giroud a de nouveau défié les sceptiques alors qu’il marquait son retour en France en marquant son 47e but international alors que les champions du monde battaient la Côte d’Ivoire 2-1 en amical vendredi.

Giroud, qui n’avait pas été appelé depuis que son pays a été éliminé en huitièmes de finale du Championnat d’Europe l’an dernier, a annulé le premier but de Nicolas Pepe pour se rapprocher à quatre buts du record de buts de Thierry Henry pour la France avant qu’Aurélie Tchouameni ne termine. . victoire dans les arrêts de jeu.

L’attaquant de l’AC Milan, qui a rarement laissé tomber l’entraîneur Didier Deschamps malgré son temps de jeu limité à Chelsea, a été inclus dans l’équipe suite à la blessure de Karim Benzema.

Cela a commencé aux côtés de Christopher Nkunku lorsque Kylian Mbappe s’est assis sur le banc après avoir souffert d’une infection des oreilles, du nez et de la gorge plus tôt cette semaine.

La France a pris un départ chancelant, mais une fois qu’elle a trouvé son rythme, elle a menacé plus que ses adversaires alors que Paul Pogba et Tchouameni dominaient le milieu de terrain dans un Stade Vélodrome bondé.

Pepe a fait irruption dans la surface et a décoché un centre bas du poteau proche devant le gardien Hugo Lloris à la 19e minute lorsque la défense française s’est endormie.

Il a fallu trois minutes à la France pour réagir avec Giroud devant son coéquipier Theo Hernandez pour l’égalisation. Les Bleus ont continué à pousser et Nkunku s’est rapproché en première mi-temps, mais sa tête est allée trop haut.

Cependant, ils ont été récompensés trois minutes après le début du temps additionnel lorsque Tchouameni a marqué de la tête son premier but en huit apparitions sur un corner de Matteo Guendouzi.

La France affrontera l’Afrique du Sud à Lille mardi alors qu’elle poursuit ses préparatifs pour la Coupe du monde de cette année au Qatar.