Dustin Johnson a tenu bon pour remporter l’International saoudien pour la deuxième fois en trois ans et prolonger son avance au sommet du classement mondial.

Johnson, qui était également finaliste en 2020, a chargé un 68 au Royal Greens Golf Club pour terminer 15 sous la normale, deux tirs devant Justin Rose et Tony Finau.

L’Écossais Calum Hill a atteint la normale cinq 18 pour terminer à égalité au quatrième rang avec le Français Victor Perez.

Johnson a pris une avance de deux coups dans la ronde finale, mais le champion des Masters a eu du mal sur les greens et a été rattrapé par Finau lorsque son compatriote américain a réussi un tour du chapeau birdie à partir de la 11e.

Cependant, Johnson a pris la tête avec un birdie le 13 et a obtenu une pause lorsque Finau a tiré des coups de feu le 16-17 et Perez double bogey le 16.

Johnson a également tiré à 16 pour voir son avance réduite à un, mais a répondu avec style avec un énorme coup de départ sur le suivant et un tir de deux pieds pour mettre en place un birdie décisif.

“J’ai vu un peu le classement, les gars jouaient bien mais je me suis donné beaucoup d’opportunités”, a déclaré Johnson à Sky Sports. «Je n’en ai pas fait beaucoup, mais j’ai finalement réussi un très bon putt à 13 ans.

«Dix-sept était un très bon birdie, il a fait un excellent entraînement là-bas et une bonne puce, mais aujourd’hui, c’était difficile toute la journée.

«Je ne peux pas jouer à travers le monde autant que je le voudrais, mais c’est vraiment bien de remporter une victoire pas sur ma tournée et après Augusta, de décrocher à nouveau ma première victoire, évidemment le jeu est toujours en grande forme et je ‘ Je suis très excité pour cela. Le reste de l’année “.

READ  Kasper Dolberg et Nice virage Strasbourg