Publié le: Modifié:

Munich (Allemagne) (AFP) – Le champion du monde et olympique de saut à la perche Armand ‘Mondo’ Duplantis sera la tête d’affiche des Championnats d’Europe d’athlétisme, qui comprendront également le meilleur duo norvégien composé de Karsten Warholm et Jakob Ingebrigtsen, et le champion olympique italien du 100 m Marcell Jacobs.

L’athlétisme sera la tête d’affiche des Championnats d’Europe à Munich, le plus grand événement sportif en Allemagne depuis les Jeux olympiques d’été de 1972 dans la même ville bavaroise.

L’athlétisme a attiré un nombre record de 1 540 participants de 47 nations dans 50 épreuves médaillées, côtoyant lors de la deuxième édition des Championnats d’Europe huit autres sports olympiques : beach-volley, speed canoë, cyclisme, gymnastique, aviron, escalade sportive, tennis de table et triathlon.

Au total, 31 champions individuels en titre de Berlin 2018 s’affrontent lors de la 25e édition des Championnats d’Europe d’athlétisme, dont la Croate Sandra Perkovic, qui vise un sixième titre consécutif au disque.

Les 10 médaillés d’or européens des Championnats du monde d’athlétisme en Oregon s’affronteront à nouveau sur la scène continentale après l’annulation de l’édition 2020 à Paris en raison de la pandémie de Covid-19.

Cependant, tous les regards seront tournés vers Duplantis, qui vient de battre son propre record du monde à Eugene en remportant l’or mondial à 6,21 m.

Le record du championnat à 6,05 m, établi par le grand soviéto-ukrainien Sergey Bubka, semble être en danger si le Suédois d’origine américaine y jette son dévolu.

Le Norvégien Ingebrigtsen a été l’une des stars de Berlin 2018, remportant la double médaille d’or dans un mémorable doublé 1500-5000m.

READ  Les accords de cryptographie aident à propulser l'argent du parrainage de la NBA à 1,6 milliard de dollars

Médaillé d’argent mondial derrière Jake Wightman au 1500m à Eugene, Ingebrigtsen tentera le même doublé à Munich, le Britannique chutant confortablement au 800m.

préparations tranquilles

Le coéquipier d’Ingebrigtsen, Warholm, a réalisé l’une des plus grandes performances olympiques sur piste de tous les temps lorsqu’il a battu le record du monde vieux de 29 ans en remportant le 400 m haies aux Jeux de Tokyo l’an dernier en un temps de 45,94 secondes.

#Photo 1

Mais le joueur de 26 ans s’est blessé aux ischio-jambiers en juin et, bien qu’il ait atteint la finale mondiale en Oregon, il n’a pu terminer que septième.

S’il est en pleine forme, Warholm sera celui à battre au stade olympique.

« Je vais courir tout ce que j’ai dans une finale de Championnat d’Europe et prendre le meilleur temps possible », a déclaré Warholm au tabloïd norvégien VG.

« J’ai pu m’entraîner sans soucis depuis les Coupes du monde », a-t-il ajouté. « Alors qu’avant les mondiaux, c’était une course contre la montre pour être prêt, très stressant, maintenant j’ai pu me préparer plus sereinement et c’est une très bonne sensation. »

L’Italien Jacobs a été une autre déception aux États-Unis, abandonnant avant les demi-finales du 100 m masculin en raison d’une blessure à la cuisse.

Son entraîneur, Paolo Camossi, était convaincu que Jacobs serait en mesure de participer aux relais 100 m et 4×100 m à Munich.

« Il court librement. Il s’amuse. L’entraînement semble prometteur », a-t-il déclaré. Si nous sommes ici à Munich, c’est parce qu’il va bien et qu’il peut concourir.

« Marcell est le médaillé d’or olympique et il est ici pour gagner, mais ce n’est pas une course à prendre à la légère. »

READ  Djokovic dit qu'il n'assistera pas aux tournois américains en raison de son statut vaccinal.

Il y a aussi des soucis de blessure pour la Britannique Dina Asher-Smith, la double championne d’Europe de sprint en titre qui a sauté les Jeux du Commonwealth à Birmingham.

Défendant son titre mondial, elle devait se contenter d’une médaille de bronze au 200 m à Eugene et peut s’attendre à une forte concurrence de la Suissesse Mujinga Kambundji et de son compatriote britannique Daryll Neita.

#photo2

Les espoirs britanniques semblent plus en sécurité dans les épreuves féminines de demi-fond puisque Keely Hodgkinson et Laura Muir sont les favorites, et en forme, respectivement sur 800 m et 1500 m.

Eilish McColgan double également dans le 5 000-10 000 m après avoir remporté l’argent et l’or à Birmingham.

Dans les épreuves multidisciplinaires, les deux champions du monde sont en action : le Belge Nafi Thiam à l’heptathlon et le Français Kevin Mayer au décathlon.

Mayer a noté que son corps ne s’était pas complètement remis d’Eugene.

« S’il y a la moindre douleur et le moindre risque que cela pourrait me coûter à l’avenir, cela n’en vaudra pas la peine », a déclaré Mayer avec un clin d’œil aux Jeux olympiques d’été de 2024 à Paris.