Droit du sol : Darmanin répond aux critiques et suggère aux beaux esprits parisiens de se rendre à Mayotte – Cosmo Sonic

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a défendu la fin du droit du sol à Mayotte lors d’une interview accordée à Ouest-France. Il a répondu aux critiques de la gauche en conseillant aux “beaux esprits parisiens” de se rendre à Mayotte pour constater les problèmes d’insécurité et d’immigration incontrôlée. Selon lui, cette décision répondrait aux demandes de la population locale, y compris du représentant local de La France insoumise. Pour réaliser ce changement constitutionnel et différencier les règles de Mayotte du reste du territoire, il faudra soit réunir le Congrès (Assemblée nationale et Sénat), soit organiser un référendum. Les Républicains et le Rassemblement national sont favorables à cette mesure. Un accord devra être trouvé entre les deux chambres du Parlement pour voter un texte à 3/5 de leurs représentants. De plus, la droite demande également d’étendre cette mesure à l’ensemble du territoire. Gérald Darmanin affirme qu’il n’a “aucun doute” sur la possibilité de trouver une majorité et que les Mahorais soutiennent largement cette annonce. Ils sont prêts à lever les barrages dès qu’ils recevront l’accord par écrit.

READ  Remaniement du gouvernement de Gabriel Attal : quatre départs annoncés - Cosmo Sonic