Raymond Domenech a été présenté comme le nouveau patron de la Ligue 1 française Nantes en difficulté jeudi, 10 ans après son règne de montagnes russes lorsque l’entraîneur de la France s’est soldé par une grève des joueurs et une humiliation en Coupe du monde.

“Je suis heureux, c’est un réel plaisir … peut-être que je comprends mieux vos problèmes, j’espère ne pas répéter mes erreurs”, a-t-il déclaré aux journalistes.

Domenech, 68 ans, était en charge des Bleus de 2004 jusqu’à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Le tournoi a été un fiasco complet avec l’attaquant capricieux Nicolas Anelka renvoyé à la maison, les joueurs frappant en réponse avant que l’équipe ne soit éliminée au premier tour.

C’était la dernière fois que Domenech entraînait une équipe.

Si cela a été une expérience atroce pour le combatif Domenech, les six prochains mois seront comme des épreuves avec Nantes à la 16e place, trois points au-dessus de la trappe de relégation.

“Le but est de faire plaisir, d’offrir quelque chose de cohérent à cette équipe”, a déclaré Domenech, qui n’a pas été entraîneur de club de haut niveau depuis cinq ans à Lyon de 1988 à 1993.

«À travers ce que nous allons montrer sur le terrain, j’espère que nous rassemblerons tout le monde.

“Je ne suis pas inquiet, je veux que les choses se passent bien sur le terrain, nous progressons, nous nous entraînons, les joueurs sont forts d’esprit, ils sont heureux, avec beaucoup de joie et d’envie.”

Les fans du club, cependant, devront peut-être être convaincus.

READ  Liverpool vs Man United: heure de début et comment le regarder aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie

Quand il est arrivé pour s’entraîner mercredi, il a été accueilli par un groupe jouant de la musique de cirque avec un «maître de cérémonie» le ciblant lui et le propriétaire du club, Waldemar Kita.

Les joueurs ont été comparés à des chèvres.

“Mesdames et messieurs, bienvenue au Cirque Kita! Le Cirque Kita vous apporte des nouveautés incroyables”, a hurlé un membre du fan club “Brigade Loire” sur un fond de musique assourdissante.

“Raymond Domenech nous expliquera sa vision du football, ce qui nous fera rire le week-end prochain.”

Domenech a insisté jeudi sur le fait que l’hostilité ne le dérangeait pas.

“Dans tous les clubs, il y a des problèmes. Il y a des soucis partout. Si tout était rose, vous n’auriez rien d’autre à écrire”, a-t-il déclaré aux journalistes.

“Je ne connais personne dans ce club qui ne veut pas que ça marche, tout le monde veut que ça marche.”

Le premier match de Domenech aux commandes aura lieu le 6 janvier à domicile contre son rival breton Rennes.

str / jr / dj