Le président du Sénat, Gérard Larcher, a vivement désapprouvé les déclarations d’Emmanuel Macron concernant les députés du Rassemblement National (RN). Selon ses propos rapportés à BFMTV, il considère que ces déclarations sont une atteinte à la souveraineté nationale et aux droits du Parlement. Il souligne que le vote des députés du RN a la même valeur que celui des autres députés et ne devrait pas être ignoré.

Gérard Larcher rappelle que les 88 députés du RN ont obtenu leur légitimité grâce au vote des Français. Malgré son opposition à l’extrême droite, il affirme ne jamais se réjouir de cette situation et rappelle son combat contre ce courant politique.

Ces déclarations interviennent dans un contexte où les tensions entre le président de la République et les membres du RN sont de plus en plus vives. Emmanuel Macron a récemment déclaré que le RN était un « parti de la haine » et a appelé les Français à « voter pour autre chose ».

Cependant, Gérard Larcher estime que ces propos sont trop généralisants et ne prennent pas en compte la diversité des députés du RN. Il met en avant le fait que certains d’entre eux ont été élus démocratiquement et représentent les voix de milliers de Français.

Cette déclaration de Gérard Larcher souligne une fois de plus les divergences entre le chef de l’Etat et les membres du RN. Alors que le président cherche à affirmer sa position face à l’extrême droite, le président du Sénat préfère rappeler l’importance de respecter la volonté du peuple exprimée à travers les urnes.

READ  Procès Bygmalion : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison, fait appel en cassation - franceinfo

Il reste à voir comment cette situation évoluera à l’avenir, mais il est clair que les tensions politiques continueront d’animer la scène politique française. Gérard Larcher, quant à lui, continue de prôner le respect et la reconnaissance des députés du RN et de leur légitimité démocratique.