Myra Cheng et Saehui Hwang, deux seniors de Caltech, ont été sélectionnés comme boursiers Knight-Hennessy à l’Université de Stanford.

Créé en 2016, le programme offre jusqu’à trois ans de financement, ainsi qu’une formation supplémentaire en leadership, des ateliers, des conférences, des projets et des opportunités de voyage pour les étudiants diplômés afin de les préparer à des rôles de leadership pour relever les défis mondiaux.

Cheng, un senior en informatique, a travaillé à Caltech avec Yisong Yue, professeur d’informatique et de sciences mathématiques, et Joel Burdick, professeur de génie mécanique et de bio-ingénierie Richard L. et Dorothy M. Hayman, sur des algorithmes d’optimisation qui peuvent apprendre préférences individuelles. basé sur l’interaction en temps réel avec les gens. Par exemple, ces algorithmes peuvent être utilisés dans des exosquelettes portables qui aident les personnes à mobilité réduite à marcher. Il explore également l’intersection entre l’informatique et la société. Sa thèse de fin d’études, dirigée par le professeur d’histoire Maura Dykstra, porte sur les inventrices et les récits de l’innovation en informatique. Sous la direction de Claire Ralph, il a cofondé TechReach, une initiative de campus visant à explorer les impacts humains et sociaux de la technologie, et enseigne actuellement un cours sur l’équité et la justice algorithmique.

myra cheng

« J’ai postulé au programme KHS parce qu’il semblait offrir une communauté de personnes intéressantes passionnées par différents sujets, et je rencontre des gens au-delà de la cohorte de doctorat en informatique », explique Cheng. « Je suis ravi d’avoir la liberté et la flexibilité de poursuivre mes intérêts académiques sans me soucier du financement lié à des projets spécifiques, alors je peux peut-être prendre plus de risques dans ma recherche. Je suis très reconnaissant envers les mentors et les professeurs qui m’ont aidé. » J’ai grandi en tant que chercheur et en tant que personne tout au long de mon séjour à Caltech et cela m’a encouragé à poursuivre mon intérêt pour l’étude des intersections entre la société et l’informatique. »

READ  Les physiciens capturent des images ultra-précises d'atomes | Physique

Hwang, un étudiant en génie électrique dont les recherches se sont concentrées sur la technologie portable et sur la manière dont elle peut aider les populations mal desservies, prévoit de travailler à l’élaboration de programmes d’enseignement pour les élèves de la maternelle à la 12e année dans les pays en développement, avec l’aide de ses boursiers Knight-Hennessey. « Je suis ravi de participer à leurs programmes mondiaux de développement du leadership, qui encouragent les universitaires à voyager dans diverses parties du monde pour développer leurs compétences en leadership », déclare Hwang.

Saehui Hwang

Saehui Hwang

« Le soutien que je reçois de la bourse Knight-Hennessy me donnera la flexibilité académique pour mener des recherches audacieuses et les ressources pour développer des projets qui traitent des problèmes mondiaux », dit-elle.

Hwang a récemment été sélectionné pour recevoir une bourse Thomas J. Watson, une bourse qui offre aux seniors la possibilité de passer un an à l’étranger pour travailler sur une série de projets. Pour son année Watson, qu’elle reportera après sa première année en tant que boursière Knight-Hennessy, elle prévoit de se rendre au Togo, en Chine et en Suisse pour étudier comment les appareils portables pourraient apporter des avantages à un plus large éventail de la population. Elle poursuivra également son travail en tant que boursière Knight-Hennessy au cours de cette année.

Cheng et Hwang seront diplômés de Caltech en juin. Plus d’informations sur le programme de bourses Knight-Hennessey peuvent être trouvées ici sur le site de Stanford.

READ  Preuve d'une épidémie de coronavirus vieille de 25 000 ans découverte dans le génome humain