L’un est mort dans une grande avalanche à Verbier et l’autre a fait une chute mortelle à Torgon dans les Portes du Soleil. Il porte le nombre de morts sur les pistes à 4 dans la seule région de Verbier la semaine dernière et à 11 en Suisse au cours des 11 derniers jours. Les conditions hors-piste sont décrites comme parmi les plus dangereuses de ces dernières années. MIS À JOUR

L’incident d’avalanche a impliqué un guide local de 56 ans qui faisait du ski dans l’arrière-pays dans la région de Rock Garden / Hidden Valley de la station suisse.

C’est dans le secteur de Chassoure, plus communément appelé Tortin.

La zone où l’avalanche s’est produite est à gauche de la route principale et toute la face de la montagne a été emportée.

L’incident s’est produit samedi à 12 h 20 à 2700 m d’altitude sur une pente orientée nord-est.

Il était avec trois clients et un, un Suisse de 60 ans du canton de Vaud, a également été capturé.

Un des autres clients a appelé les services de secours.

Les deux ont été emmenés par hélicoptère à l’hôpital de Sion, où le guide de montagne a été déclaré mort.

L’autre homme a été soigné mais n’a pas été gravement blessé.

Le niveau de danger à ce moment-là était de 3 sur une échelle de 5.

L’avalanche a été qualifiée d ‘«énorme»: elle mesurait 900 m de long et 300 m de large.

Avalanche de Verbier

Lors d’un autre incident, un guide de montagne a fait une chute mortelle à Torgon vendredi après l’effondrement d’une corniche.

READ  Alerte météo: tempête de vent sud et Autan

Le domaine est dans les Portes du Soleil.

Il avait également 56 ans.

L’Institut suisse d’études sur la neige et les avalanches basé à Davos affirme que la composition du manteau neigeux est particulièrement dangereuse cette année.

“Avec la neige fraîche et le vent, des accumulations supplémentaires de neige soufflée se sont créées dans certaines régions, ce qui signifie que le danger d’avalanches persiste ou même s’aggrave”, prévient-il.

“Le danger est invisible.”

Nous avons rendu compte des décès par avalanche récents dans ces articles précédents sur PlanetSKI:

Vendredi 22 janvier également, un skieur suédois de 23 ans est décédé dans le quartier de Savoleyres à Verbier.

L’accident s’est produit vers 12h45.

Il était avec un ami lorsque le rebord sur lequel il se trouvait s’est effondré et il a été emporté.

Son ami a alerté les services de secours.

Le ministère public a ouvert une enquête sur les trois décès.

Un citoyen suisse de 43 ans a également été tué dans une avalanche au Tessin, en Italie.

Les autorités recommandent une extrême prudence dans ces conditions dangereuses.

Il y a également eu une série d’avalanches mortelles en France avec des morts dans les massifs du Jura et du Massif Central, ainsi que dans les Alpes.

Il y a eu cinq morts par avalanche en France la semaine dernière.

Un précédent accident mortel d’avalanche dans les Alpes françaises le 14 janvier était à Courchevel.

Le moniteur de ski italien, Claudio Bergero, s’est fait prendre dans une glissade.

Il a travaillé comme instructeurs indépendants pour Maison Sport, partenaire alpin de PlanetSKI.

READ  Son nouvel amour, le secret qu'il a gardé de Johnny ..., Laetitia Halliday se confie à TF1

«Il était l’un des instructeurs les plus populaires de Maison Sport et ses 24 critiques cinq étoiles sont pleines d’éloges, tant pour son enseignement que pour lui en tant que personne», ont déclaré Olly et Nick Robinson, directeurs de Maison Sport.

“Sa mort est une grande perte pour la communauté du ski et un rappel brutal des dangers que représente la montagne.”

Une collecte de fonds a été organisée au nom de Claudio, afin d’aider à soutenir son épouse Michela et leurs deux fils, Leonardo (4) et Jacopo (6).

Jusqu’à présent, il a levé près de 13 000 €.

Si vous souhaitez faire un don, suivez ce lien.

Claudio avec Leonardo et Jacopo

Claudio avec Leonardo et Jacopo

Ici, chez PlanetsKI, nous aurons un article plus tard sur ce qui a causé ces conditions dangereuses et sur les mesures à prendre pour éviter de se faire prendre.

En attendant, voici les dernières prévisions pour le lundi 25 janvier de l’Institut suisse d’études sur la neige et les avalanches.

«En raison de la neige fraîche et des vents violents, des accumulations de neige soufflée sont générées sur de vastes zones sujettes au tir.

La structure du manteau neigeux est défavorable, en particulier dans les régions de haute altitude du Valais et des Grisons.

Dans ces régions, il y a une couche très faible dans les parties médiane et inférieure de la couverture neigeuse à tous égards.

Des avalanches peuvent être déclenchées dans cette couche, en particulier dans les zones où la couverture de neige est peu profonde, puis balayer toute la couverture de neige.

Des prises de vue à distance depuis cette couche ont été observées, en particulier dans le Valais central et la Haute-Engadine.

Dans les secteurs central et oriental du flanc nord des Alpes, cette couche faible est également évidente d’un endroit à l’autre, mais elle est principalement recouverte de couches épaisses et n’est donc plus susceptible d’être activée.

Sur le flanc sud des Alpes, l’enneigement est plus favorable. On ne s’attend plus à des fractures plus profondes de la couverture de neige ».

Risque d'avalanche, lundi 25 janvier 2021

Risque d’avalanche, lundi 25 janvier 2021

Danger d'avalanche

Danger d’avalanche

READ  Pierre Simonet, l'un des trois derniers compagnons de la Libération, est décédé à l'âge de 99 ans