Publié le: Modifié:

Gabès (Tunisie) (AFP) – Des plongeurs ont inspecté dimanche la coque d’un pétrolier chargé de 750 tonnes de carburant qui a chaviré au large du sud-est de la Tunisie, sans qu’aucune fuite n’ait été détectée jusqu’à présent, ont indiqué les autorités.

« Avec les conditions météorologiques s’améliorant, une équipe de plongeurs accompagnés du capitaine et de l’ingénieur du navire qui connaissent sa conception sont sur place pour examiner la coque », a déclaré Mohamed Karray, un porte-parole du tribunal de la ville de Gabès, qui enquête sur le naufrage de samedi. AFP.

Le Xelo, battant pavillon de la Guinée équatoriale, voyageait d’Egypte à Malte lorsqu’il a coulé.

Des images diffusées par les ministères de l’environnement et de la défense montraient des plongeurs se dirigeant vers le site dans le golfe de Gabès, puis plongeant dans l’eau sur les lieux qui ont été bouclés par l’armée tunisienne.

Tunisie AFP

Des photos du ministère de la Défense ont montré que le navire était en grande partie submergé.

L’équipage du Xelo avait émis un appel de détresse vendredi soir et s’était réfugié dans les eaux tunisiennes contre le mauvais temps avant de couler, ont indiqué les autorités.

La ministre de l’Environnement, Leila Chikhaoui, qui s’est rendue samedi au port de Gabès pour aider à surveiller la réponse, a déclaré que la situation était « sous contrôle ».

« Nous pensons que la coque est toujours étanche et qu’il n’y a pas de fuites pour le moment », a-t-il déclaré à l’AFP.

Par mesure de précaution, des barrières de protection ont été placées autour de l’épave pour contenir d’éventuelles nappes de pétrole.

READ  "L'arbitrage a pris le dessus" ... Pourquoi Paris est sur la mauvaise voie après sa nouvelle élimination contre Lyon

La branche tunisienne du Fonds mondial pour la nature s’est dite préoccupée par une autre « catastrophe environnementale » dans la région, une importante zone de pêche qui a déjà souffert de la contamination.

Le pétrolier mesure 58 mètres (63 verges) de long et neuf mètres de large, selon le site Web de suivi des naviresshipstracker.com.

Il a commencé à collecter de l’eau à environ sept kilomètres (quatre milles) au large dans le golfe de Gabès et la salle des machines a coulé, selon le ministère de l’Environnement.

Il a déclaré que les autorités tunisiennes avaient secouru les sept membres d’équipage, qui avaient reçu les premiers soins et séjournaient dans un hôtel.