Des militants du climat ont bloqué lundi les rues de Zurich pour tenter de forcer le gouvernement suisse à prendre des « mesures appropriées » pour lutter contre le changement climatique. Plus de 200 militants du groupe Extinction Rebellion ont bloqué la circulation sur l’Uraniastrasse de Zurich, près de la gare centrale, avec des banderoles indiquant « Nous reviendrons demain » et « Homo sapiens est menacé d’extinction ».

Extinction Rebellion avait invité des personnes à la manifestation sur son site Web et via les réseaux sociaux. « Ce n’est pas un exercice, c’est une urgence (…) Notre vie dépend de la vérité sur la catastrophe climatique », a déclaré le groupe sur son site Internet.

« Nous arrêterons lorsque le gouvernement prendra les mesures appropriées. » La police de Zurich a déclaré que les manifestations se poursuivaient et que la police emmenait toujours les militants.

La manifestation intervient au milieu d’une vague de désobéissance civile de la part d’activistes en Suisse, où le climat se réchauffe environ deux fois plus que la moyenne mondiale et modifie ses célèbres paysages montagneux. La police a expulsé des militants pour le climat du cœur du quartier financier de Zurich en août après que des dizaines de personnes ont bloqué les entrées des bureaux des deux plus grandes banques de Suisse pour protester contre le financement de projets de combustibles fossiles.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)