Des manifestations de solidarité avec les manifestations anti-gouvernementales en Iran ont eu lieu dans toutes les villes suisses depuis la mort de Mahsa Amini. Annexe Keystone/Anthony

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi devant le bâtiment du gouvernement fédéral pour exiger que le gouvernement suisse prenne des « mesures importantes » contre le régime iranien.

Ce contenu a été publié le 5 novembre 2022 – 16:38

Keystone-SDA/jdp

Les manifestations ont été initiées par l’organisation Free Iran Switzerland, qui a déclaré dans un communiqué de presse que la société civile suisse avait clairement manifesté sa solidarité avec les manifestations anti-gouvernementales en Iran. Cependant, il a critiqué le gouvernement suisse pour avoir fermé les yeux et a déclaré qu’il était temps de changer la politique suisse envers l’Iran.

Il a notamment exhorté le gouvernement à adopter toutes les sanctions annoncées par les États-Unis, l’UE et le Canada. Des politiciens suisses des partis socialiste et vert ont pris la parole lors du rassemblement. Une parlementaire s’est coupée les cheveux en s’adressant aux manifestants en signe de solidarité.

La semaine dernière, le gouvernement suisse a décidé de ne pas suivre l’UE et d’imposer des sanctions au peuple iranien après la répression de Téhéran contre les manifestations suite à la mort de Mahsa Amini, une jeune femme kurde décédée après avoir été arrêtée pour politique de moralité iranienne pour ne pas avoir porté de foulard.

Le gouvernement suisse a déclaré mercredi que la décision prend « en compte tous les intérêts de la politique étrangère et intérieure de la Suisse, y compris les bons offices de la Suisse en Iran ».

La Suisse a condamné l’usage de la force par les forces de sécurité iraniennes et a appelé le gouvernement iranien à protéger le droit des Iraniens à la liberté d’expression.

Cependant, le gouvernement a subi des pressions pour en faire plus. Dans une lettre ouverte publiée mi-octobre, 100 personnalités suisses du monde de la culture et de la science ont appelé le gouvernement fédéral à imposer des sanctions au régime iranien et à soutenir le mouvement démocratique.

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes suisses ces dernières semaines en solidarité avec les manifestants antigouvernementaux en Iran.

Selon diverses informations, quelque 300 personnes ont été ligotées par les forces de sécurité lors des manifestations en Iran.

Conforme aux normes JTI

Conforme aux normes JTI

En savoir plus: SWI swissinfo.ch certifié par la Journalism Trust Initiative

READ  UMS Skeldar et ENAV en jeu avec le projet européen ECARO - sUAS News