Un cabinet d’avocats israélien de premier plan a formé une alliance avec l’un des plus grands cabinets d’avocats d’affaires indépendants de France, une décision qui renforce les ambitions des deux cabinets d’étendre leurs activités transfrontalières entre leurs régions d’origine et le nord et l’ouest de l’Afrique.

La nouvelle société, Firon-UGGC, réunit M. Firon & Co. Advocates, un cabinet de plus de 300 avocats basé à Tel-Aviv, et UGGC, un cabinet parisien de 170 avocats.

Fondé en 1950, Firon est un cabinet d’avocats commercial à service complet de premier plan avec des bureaux dans tout Israël, ainsi qu’en Roumanie, en Grèce et en Serbie.

UGGC, fondée en 1993, a une présence mondiale qui couvre l’Europe de l’Ouest, avec des bureaux à Paris, Marseille et Bruxelles ; Afrique du Nord et de l’Ouest, avec des bureaux au Maroc, en Côte d’Ivoire et au Ghana ; Amérique du Sud et Asie.

L’objectif de la coentreprise est de fournir des services juridiques internationaux et des solutions transfrontalières à des clients en Israël, en France, au Maroc, au Ghana et en Côte d’Ivoire, ont indiqué les cabinets.

Les entreprises fondatrices ont également souligné la promesse d’Israël et du Maroc à la lumière des accords d’Abraham, un accord de 2020 qui a normalisé les relations entre Israël et les Émirats arabes unis et a conduit à des accords ultérieurs avec d’autres pays, dont le Maroc.

Structuré comme plus qu’un simple accord de collaboration, Firon-UGGC aura sa propre administration, comprenant un comité de pilotage de huit partenaires, également issus des entreprises fondatrices.

READ  Les politiciens québécois tentent de faire parler français

Il envisage le travail effectué par des équipes conjointes d’avocats de Firon et d’UGGC, ainsi que des programmes d’échange d’avocats entre les deux cabinets, ont-ils déclaré.

« Cette nouvelle société renforcera notre capacité à mieux servir nos clients transfrontaliers et les aidera à relever des défis internationaux de plus en plus importants », a déclaré Zvi Firon, directeur de Firon et membre du comité directeur, dans un communiqué annonçant la société.

Michel Ponsard, associé de l’UGGC et membre du comité de pilotage, a ajouté qu' »Israël représente une juridiction importante, à la pointe des technologies de la santé et des données, une économie en croissance ».