Des astronomes indiens, en collaboration avec leur homologue français, ont trouvé une galaxie qui a une apparence « fantôme ». Les étoiles se forment beaucoup dans cette galaxie. Cette galaxie faible n’avait jamais été vue auparavant en raison de la présence d’une galaxie brillante.

La galaxie a été découverte par une équipe de chercheurs de l’Institut indien d’astrophysique de Bangalore et un astronome français du Collège de France à Paris. L’équipe était composée de Jyoti Yadav, Mousumi Das et Sudhanshu Barway et Françoise Combes.

Le ministère indien des sciences et de la technologie a fait une annonce concernant la découverte.

Les galaxies faibles représentent environ 15 % de la masse de l’univers. Les galaxies faibles sont également appelées galaxies à faible luminosité de surface ou galaxies ultradiffuses. Ces galaxies sont au moins dix fois plus faibles que le ciel nocturne environnant. Les galaxies ont une apparence faible en raison de la faible densité du disque.

La galaxie nouvellement découverte est à environ 136 années-lumière de la Terre.

« Les chercheurs ont mesuré la distance à NGC6902A, une galaxie précédemment connue, et les régions de formation d’étoiles faibles à l’aide de lignes d’émission dans les spectres. Ils ont découvert que ces régions de formation d’étoiles sont à environ 136 millions d’années-lumière. , tandis que la distance de NGC 6902A est d’environ 825 millions d’années-lumière. Cela signifie que l’émission bleue diffuse provient d’une galaxie de premier plan », a déclaré le ministère indien des Sciences et de la Technologie.

La recherche a été publiée dans la revue « Astronomy & Astrophysics ».

READ  France : L'agence anti-fraude de l'UE enquête sur le candidat Le Pen | Science