Le ministre I&B Anurag Thakur a rencontré mardi Reed Hastings, co-fondateur et PDG du géant du streaming vidéo Netflix. En tweetant une photo de la réunion, avec Hastings portant un chapeau traditionnel volé dans l’État d’origine du ministre, l’Himachal Pradesh, Thakur a déclaré : « Aujourd’hui, les consommateurs de contenu parcourent le monde à travers des histoires ; L’Inde offre une variété d’opportunités et d’idées, dans plusieurs langues. « Alors que les responsables ont seulement déclaré que la réunion était positive, elle intervient après des mois d’arrestations parmi les acteurs OTT tels que Netflix, car le gouvernement a promulgué des lois pour avoir une certaine influence sur son contenu, ce qui devrait ou ne devrait pas être montré. Le gouvernement a fait pression pour l’autorégulation, mais est intervenu directement en janvier pour éditer certaines scènes dans l’une de ces émissions. Les nouvelles règles informatiques ont placé le contenu sur les plateformes OTT directement sous la responsabilité du ministère I&B .

Échange chaleureux

Le président français Emmanuel Macron a déclenché une offensive de charme en tweetant le Premier ministre Narendra Modi en hindi. « Namaste, Priya Sathi, Priya Mitra… Merci d’avoir réaffirmé l’importance de notre partenariat stratégique. L’Inde et la France sont fermement engagées à faire de l’Indo-Pacifique un espace de coopération et de valeurs partagées. Nous continuerons à nous appuyer sur cela », a-t-il tweeté, en réponse au tweet de Modi. Modi avait dit qu’il avait parlé avec « mon ami » Macron. C’était un échange intéressant quelques jours avant le sommet du Quad, qui intervient après la signature de l’accord entre l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis qui a bouleversé la France.

READ  Queen News: Le projet "Top Secret" est une opportunité "une fois dans une vie" de célébrer Monarch | royal | informations

Question de parité

AVEC LE gouvernement promettant un système de congé équitable pour les forces armées de la police centrale afin de réduire les niveaux de stress, le CRPF avait envoyé une proposition au ministère de l’Intérieur pour augmenter les congés occasionnels du personnel de 15 à 28 jours. La proposition a été faite sur la base que les forces de défense ont 28 jours de congé et que les CAPF travaillent dans des conditions difficiles similaires. Cependant, le MHA a rejeté la proposition, affirmant que le CAPF ne peut pas rechercher la parité avec les forces armées puisque les premières sont des forces civiles.