Egypte: découverte de 59 sarcophages intacts, vieux d’au moins 2500 ans – 20 minutes

Les archéologues ont dévoilé samedi à Egypte une soixantaine de sarcophages en parfait état, découverts dans la nécropole de Saqqarah, au sud du Caire, où ils ont été enterrés il y a plus de 2 500 ans.

“Il y a près de trois semaines, nous avons trouvé 13 sarcophages scellés et intacts et la semaine suivante, nous avons annoncé quatorze autres », A déclaré Khaled el-Enani, ministre égyptien du Tourisme et des Antiquités. «Aujourd’hui, nous annonçons que 59 sarcophages (au total) ont été retirés du puits funéraire», a-t-il révélé sur le site de la découverte faite près de la célèbre pyramide à gradins de Djoser construite il y a 4 700 ans. et le premier de
l’ère pharaonique. Et, selon lui, ce n’est que le début car il y a “un nombre inconnu de sarcophages” dans d’autres fosses.

Une momie parfaitement conservée

“Ce n’est pas la fin de la découverte, je pense que c’est le début d’une grande découverte”, a-t-il dit, soulignant que les sarcophages en bois datent probablement de la 26e dynastie égyptienne. antique, vers les 6ème et 7ème siècles avant JC. C.

Selon les premières observations, les sarcophages contiennent des restes de prêtres, de hauts responsables politiques et de personnalités.

L’ouverture de l’un d’entre eux a été révélée samedi à la presse et les invités se sont rassemblés sous une grande tente. Une momie Parfaitement conservé décoré de hiéroglyphes colorés, avec un visage aux traits finement dessinés.

Des dizaines de statues ont également été retrouvées dans la région, notamment une figure en bronze du dieu de la fleur de lotus, Nefertum.

Couleurs vives et hiéroglyphes.

Tous les sarcophages, recouverts de motifs complexes aux couleurs vives et aux hiéroglyphes, seront transportés au Grand Musée égyptien (GEM), dont l’ouverture prévue pour fin 2020 a été reportée à l’année suivante.

Ils seront placés dans une salle devant laquelle abriteront 33 sarcophages scellés de prêtres de la XXIIe dynastie. découvert en 2019 à Louxor, dans le sud de l’Égypte.

Le site de Saqqarah, situé à 25 kilomètres au sud des pyramides du plateau de Gizeh, abrite la nécropole de l’ancienne capitale égyptienne, Memphis. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

«Nous sommes très heureux de cette découverte», a déclaré Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil général des antiquités, expliquant que les archéologues avaient retrouvé les sarcophages lors de la fouille de plusieurs fosses funéraires jusqu’à douze mètres de profondeur. Selon lui, ils ont découvert de nouveaux puits il y a deux jours.

La première grande découverte depuis la pandémie

Il est ici première grande découverte depuis la pandémie de
coronavirus arrivée en Égypte, ce qui a entraîné la fermeture de musées et de sites archéologiques pendant trois mois.

Les fouilles menées à Saqqarah ont mis au jour des trésors archéologiques ces dernières années ainsi que de nombreux animaux momifiés (serpents, oiseaux, coléoptères, etc.).

L’Égypte espère que toutes ces découvertes et son nouveau musée revitaliseront le tourisme miné par l’instabilité politique et les attentats après la révolution de 2011 qui a renversé Hosni Moubarak du pouvoir et par la pandémie.



15,9 K

Partager

READ  Nous expliquons pourquoi AstraZeneca a suspendu ses essais de vaccins