Des missiles en service, suivis si besoin par des explosions laser depuis la ligne de fond: le Russe Daniil Medvedev a remporté une bataille rangée, dimanche 8 novembre, contre Alexander Zverev pour remporter le Masters 1000 à Paris, son premier titre de la saison. .

Le Russe, cinquième au monde, qui n’avait jamais dépassé le deuxième tour du tournoi parisien en salle, s’est imposé 5-7, 6-4, 6-1.

Cette victoire lui permettra de grimper à la 4e place du classement ATP ce lundi, devant Roger Federer, et d’affronter le London Masters en toute confiance (15-22 novembre).

Lire aussi Tennis: Daniil Medvedev, « Mister Nobody » est rapidement devenu l’ennemi public numéro un

Une bonne partie du jeu s’est jouée au service, les deux hommes, connus pour avoir deux des premières plus grosses balles du circuit, multipliant les affrontements au-delà de 200 km / h. Le premier à casser était Zverev qui a évité le match décisif dans le premier set.

L’Allemand a ensuite résisté à l’impact pendant une grande partie du deuxième set, dont plusieurs balles de break à 1-1. Mais les coups rasants du Russe ont progressivement érodé sa défense.

À 4-4, Medvedev a remporté 7 matchs de suite pour remporter le deuxième set et briser 4-0 dans le set décisif. Trop loin pour que Zverev revienne.

Les problèmes de Zverev

Alexander Zverev renvoie le ballon sur un service de Daniil Medvedev en finale à Bercy

Jusque-là, l’Allemand de 23 ans n’avait perdu qu’une fois en six rencontres avec Medvedev (24), déjà en finale d’un Masters 1000, à Shanghai en 2019. Le Russe réalisait alors une finale de saison exceptionnelle (avec une finale Homérique à l’US Open contre Nadal et ses deux premiers titres en Masters 1000, Cincinnati et Shanghai). Mais ensuite, il a raté le London Masters et a commencé 2020 petit.

READ  Stations de ski: pourquoi le gouvernement s'oppose à leur ouverture

Zverev a conservé deux titres consécutifs en octobre 2020 à Cologne où deux tournois se sont disputés en deux semaines, soit 12 matchs gagnés de suite, depuis sa huitième défaite à Roland Garros. Samedi, il a éliminé Rafael Nadal 6-4, 7-5 en un peu plus d’une heure et demie. Je n’avais encore jamais passé de quart à Bercy (2018).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Insaisissable Alexander Zverev affronte Roland Garros

Les problèmes que Zverev rencontre dans sa vie privée, et en particulier les accusations de violence portées par une ex-petite amie qu’il nie catégoriquement, ne semblent pas avoir d’effet négatif sur son jeu.

À la fin du match de dimanche, il est lui-même revenu sur le sujet sur le court, au milieu d’une pièce à Bercy désespérément vide en raison de la séance médicale fermée: « Beaucoup de gens essaieront d’effacer le sourire de mon visage, mais sous mon masque (sanitaire) j’ai un grand sourire, je me sens incroyablement bien sur le court, les gens que j’aime sont avec moi », il a dit.

Il sera également au Masters Tournament de Londres aux côtés de Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev et Diego Schwartzman.

Le monde avec l’AFP