Le dépistage urinaire de la cystite désormais disponible en pharmacie

Depuis le 30 novembre, les pharmaciens d’officine ont été autorisés à effectuer le dépistage urinaire de la cystite. Cette nouvelle mesure vise à prévenir les complications de cette infection et à faciliter l’accès aux soins pour les femmes âgées de 18 à 65 ans présentant des symptômes classiques.

Le test urinaire, simple à réaliser, peut être effectué directement en pharmacie. En effet, les pharmaciens ont suivi une formation spécifique leur permettant d’analyser les échantillons sur place. Si le résultat est positif, le pharmacien oriente alors la patiente vers un médecin pour la prescription d’antibiotiques.

Cependant, plusieurs problèmes logistiques peuvent se poser dans les pharmacies situées en centre-ville. En effet, l’aménagement des locaux peut être un défi à relever pour certains établissements. Néanmoins, l’Ordre national des pharmaciens prévoit de compléter la formation des professionnels de la santé afin de permettre la délivrance directe d’antibiotiques en cas de test positif.

Certains professionnels estiment que la formation actuelle est incomplète et souhaiteraient pouvoir prescrire eux-mêmes les antibiotiques. Cependant, l’objectif à long terme est de contribuer à atténuer le problème des déserts médicaux en permettant une meilleure prise en charge des patients.

En autorisant le dépistage urinaire de la cystite en pharmacie, les autorités espèrent faciliter l’accès aux soins pour les femmes souffrant de cette infection. Cette mesure permettra également de décharger les médecins en leur offrant la possibilité d’intervenir en cas de complications uniquement.

Pour les femmes souffrant de cystite, cette nouvelle option de dépistage en pharmacie représente une avancée significative dans la prise en charge de leur santé. Il sera intéressant de voir comment les pharmaciens s’adaptent à cette nouvelle responsabilité et comment cela impacte la fréquentation des cabinets médicaux.