Carte de combat UFC de ce soir à Paris, France – la première carte de l’organisation en France EVER, puisque les arts martiaux mixtes n’ont été légalisés que le 24 juin 2019 – n’aurait pas pu aller mieux, culminant avec un incroyable main event entre Ciryl Gane et Tai « Bam Bam » Tuivasa.

Honnêtement, il y a eu des moments où j’ai eu des nuances sur la carte UFC de Londres en mars ce soir entre les combattants français qui arrivaient en grand et la foule qui se déchaînait. FOU toute la nuit!

Comme je l’ai mentionné plus tôt, cet affrontement des poids lourds dans notre événement principal a dépassé toutes les attentes – je pense que beaucoup de gens pensaient que Gane dominerait Tai pendant cinq rounds consécutifs, mais Bam Bam est venu à lutter!

Après un premier tour compétitif, Tuivasa a battu Gane BAD au deuxième (et Gane a dit dans son interview d’après-combat qu’il était complètement assommé) seulement pour se lever et bercer Tai avec des coups de corps quelques instants plus tard !

Les Ombres de Pat Barry contre Cheick Kongo ! Bien que pas si fou, évidemment.

Tai a pris sa perte comme un guerrier, à la fois à l’intérieur de la cage, en sortant avec son bouclier, et lors de sa brève interview d’après-combat, mais vous devez toujours le ressentir. Il semblait vraiment sur le point de choquer le monde au deuxième tour avant que les choses ne changent !

D’un autre côté, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être heureux pour Ciryl Gane et cette foule française. Le timing de Gane dans la séquence de fin était si parfait, c’était magnifique. A décroché le parfait uppercut « bink » (Cri de Robin Black) pour commencer, puis il a juste attaqué notre gars.

READ  Novak Djokovic pourrait manquer Roland-Garros en raison des nouvelles règles du COVID-19 en France-Sports News, Firstpost

Je serais surpris si l’UFC ne revenait pas à Paris l’année prochaine après à quel point c’était bien ce soir. Bravo à Benoit Saint Denis aussi !